Pas de vaccination sans réflexion... Informez-vous !

Accueil Page mise à jour le 22/09/2015

Vaccinations ou Santé - n° 13-14

Sommaire

  • À quoi peuvent servir les ligues
  • Les précurseurs
  • Parce qu'un homme seul a osé dire non, par Albert PLÉCY
  • Les pionniers de la défense
  • Comment je me suis associé à l'action de la Ligue, par le Dr René ARBELTIER
  • Une section médicale au sein de la Ligue
  • Après le drame de Libourne : ABROGATION !
  • Proposition de loi
  • Après les parlementaires, les conseillers généraux s'élèvent contre l'obligation des vaccinations
  • L'État responsable !
  • Les conséquences du jugement de Bordeaux, par Georges MOREAU
  • Les instituteurs, les parents d'élèves réclament l'abrogation des lois d'obligation vaccinale
  • BCG alerte ! La presse, la radio dont entendre la voix de la Ligue
  • La croisade
  • Un château de la Vienne détruit au plastic
  • Vrais et faux problèmes, par le Dr R. ARBELTIER
  • Lettre de M. Lucien GRANGIER à Georges DUHAMEL
  • 8e Congrès de l'Association Médicale Mondiale à Rome
  • La Ligue et les pouvoirs publics
  • Législation, conseils, adhésion
  • L'opinion du corps médical et du monde scientifique : citations.


 

  

Jules Romains

A  QUOI  PEUVENT  SERVIR  LES  LIGUES  ?

A quoi servaient les Ligues du Passé ?

A réveiller justement les réflexes publics et nationaux.

A combattre chez le citoyen la névrose d'impuissance et de solitude.

A donner au fantôme qu'est trop souvent l'opinion publique une voix et des muscles.

Jules ROMAINS       
de l'Académie Française

 

Cette citation extraite d'un article du 'Figaro' semble avoir été écrite pour la Ligue Nationale contre les Vaccinations


LES PRÉCURSEURS

A tous ceux qui ont dénoncé le mythe des vaccinations, qui ont fait entendre la voix de la vérité, qui ont lutté pour que triomphe un jour la liberté, la « Ligue Nationale Contre les Vaccinations » se doit de rendre un public hommage.
Si la « Ligue Nationale Contre les Vaccinations » existe, si elle a la possibilité de mener son combat libérateur, si, chaque jour, elle voit croître sa puissance, c'est à ces Précurseurs qu'elle le doit.

Dès 1879 est créée à Londres, par M. William TEBB, « The Vaccination Inquirer and Health Review ».
En 1880, un projet de loi Liouville décrétant l'obligation de la vaccine venait d'être adopté, en première lecture, à l'unanimité par la Chambre française.
C'est alors que, le 10 décembre 1880, seize anti-vaccinateurs anglais, allemands, suédois, américains, suisses, hollandais, français et belges fondent à Paris la « Ligue Universelle des Anti-vaccinateurs », dans les bureaux de la revue Le Réveil Médical, sous la présidence du Dr H.MOENS, membre correspondant de l'Académie Royale de Médecine de Belgique.
Durant quatre jours, la jeune Ligue déploie la plus grande activité : réunions scientifiques, conférences, discussions publiques, députations  officielles, tout est mis en œuvre.
En quatre jours, seize savants ont obtenu ce double résultat : éveiller I'attention publique sur les illusions, les erreurs et les dangers de la vaccination ; faire rejeter le projet Liouville !
Dans tous les pays du globe, la « Ligue Universelle des Anti-vaccinateurs » est représentée. Partout elle remporte d'éclatants succès. 
En 1881, le Congrès de Cologne inaugure définitivement l'ère des luttes pacifiques. La résistance s'organise.

* * *

En Angleterre, où des lois draconiennes pourchassent les réfractaires, qui encourent des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 25 ans, le nombre des oppositions s'accroît dans de telles proportions que le Gouvernement hésite à engager les poursuites.
    Plus de 1.200 refractaires à Leicester en 1881 !
    Plus de 10.000 dans le seul district de Keighiey, comté d'York, en 1883 !
En 1884 se constitue, sous la direction de Mrs Elizabeth ELMY et sous le patronnage de la Comtesse de NOAILLES, la « Ligue des Mères de Famille Contre la Vaccine ».
« The National Anti-vaccination League » lui succède en 1895.

Résultats : La loi rendant la vaccination obligatoire en Grande-Bretagne est abrogée.

*  *  *

En France, plus près de nous, la lutte contre l'obligation des vaccinations ne cesse de se poursuivre.
Dès 1929, Louis GASTIN, dans son hebdomadaire Le Droit de Guérir, ne cesse de réclamer la liberté des vaccinations.
En 1938, salle Wagram, une importante manifestation est organisée contre les vaccinations avec la participation de parlementaires : Léon Daudet, Marcel Boucher, Max Lejeune, René Plard, de médecins : Gaston Durville, Jean Fallex, Léon Tixier, etc...

Résultats : La loi rendant obligatoire la vaccination antidiphtérique n'est pas exécutée !

*  *  *

Hier, le Professeur RAPPIN s'élevait contre la vaccination par le B.C.G. et demandait la création d'une Ligue de défense dont il s'offrait à prendre la Présidence
Aujourd'hui cette ligue existe : c'est la « Ligue Nationale Contre les Vaccinations ». Ce numéro spécial de Vaccinations ou Santé lui est entièrement consacré.

 


 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site
Un site Xsalto