Pas de vaccination sans réflexion... Informez-vous !

Accueil Page mise à jour le 18/01/2007

Le colibri et l'incendie

Un jour, un incendie se déclare dans la forêt. Tous les animaux fuient le danger et se mettent à l'abri. Certains vont se terrer, d'autres se perchent sur les toits et les arbres au-delà de la rivière et assistent sans réagir à la destruction de leur habitat et de leurs nids. Spectateurs passifs, ils jacassent et se lamentent.

Un colibri entreprend d'aller à la rivière, prend une goutte d'eau dans son bec et va la jeter sur le brasier. Puis il recommence ses allers et venues sans se lasser.

Au bout d'un moment, les "spectateurs" remarquent son manège et l'interpellent :
« Pauvre inconscient, toi si petit, crois-tu pouvoir éteindre l'incendie avec tes gouttes d'eau ? Tu vas seulement réussir à te brûler les ailes. Tu ferais mieux de te mettre à l'abri avec nous, le feu finira bien par s'éteindre. »
 
Et le colibri répond : « Moi, je fais ma part pour sauver mon nid, et vous, que faites-vous ? Si vous tous unissiez vos forces, l'incendie pourrait être maîtrisé. »

Cette fable moralisatrice a été racontée par Pierre RABHI, lors d'une récente conférence.
N'y trouvez-vous pas une analogie certaine entre l'incendie et les vaccinations ?
Alors, êtes-vous "colibri" ou "spectateur" ? Apportez-vous votre goutte d'eau qui, avec toutes les autres, noiera l'obligation ?
Haut de page | Mentions légales | Plan du site
Un site Xsalto