S'informer, choisir, assumer.

Accueil Page mise à jour le 19/04/2013

Corrigé du Quiz n° 3

3. Les vaccinations dans le monde


1 – Réponse juste : b

Le Programme élargi de vaccination (PEV) a été créé en 1974 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) afin de parvenir à la vaccination de tous les enfants du monde contre les six maladies suivantes : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, tuberculose et rougeole. En 1984 fut établi un calendrier vaccinal pour ces six vaccins initiaux. En 1988, la vaccination contre la fièvre jaune fut ajoutée au PEV dans les zones d'endémie, et en 1991, ce fut au tour de la vaccination contre l'hépatite B. La généralisation de la vaccination contre l'Haemophilus influenzae b (Hib) est en cours d'intégration dans le PEV.

2 – Réponse juste : b

Le dernier cas de variole naturelle a été identifié en octobre 1977 en Somalie. Le dernier cas mortel de variole est un cas contracté en laboratoire au Royaume-Uni en 1978.
L'OMS a proclamé officiellement l'éradication de la variole le 8 mai 1980. 
La France a suspendu l'obligation de la primovaccination antivariolique par la loi n°79-520 du 2 juillet 1979 et celle des rappels par la loi n°84-404 du 30 mai 1984. C'était l'un des derniers pays au monde à conserver une obligation vaccinale contre la variole, puisqu'à cette date il n'en restait plus que huit autres.

3 – Réponse juste : a

En Espagne aucune vaccination n'est obligatoire par texte de loi (voir cette page), mais plusieurs vaccins sont exigés pour l'admission d'un enfant dans les établissements scolaires.
En Belgique, polio obligatoire ; en Grèce : 5 ou 6 selon les sources ; en Italie : 4 (tétanos, polio, diphtérie, hépatite B) mais les enfants non-vaccinés sont admis sans difficulté dans les établissements scolaires depuis la circulaire ministérielle du 24/09/1998 ; au Portugal : 2 (diphtérie, tétanos). Tous les pays d'Europe de l'Est issus de l'ex bloc soviétique ont encore de nombreuses obligations vaccinales.
Aucune obligation légale dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Chypre, Danemark, Finlande, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni (ni en Isalande et Norvège, pays hors UE). Source : Eurosurveillance.

 

4 - Réponse juste : d

En 1979 (bulletin n° 57), l'OMS a publié les conclusions d'une étude menée aux Indes sur le BCG de 1968 à 1971 concernant 260 000 sujets. Pendant les sept années suivantes, tous les « cobayes » ont été examinés à intervalles réguliers afin de vérifier s'ils avaient ou non contracté la tuberculose. L'expérience conclut à l'absence totale de protection conférée par la vaccination par le BCG.
Voir cette page (SLV n°66).

 

5 - Réponse juste : c

La réunion de Simpsonwood était consacrée à la discussion d'une étude du CDC qui venait de révéler le rôle du mercure (thiomersal) utilisé dans les vaccins dans l'augmentation significarive de troubles neurologiques et d'autisme chez les enfants américains.
Voir l'article de Sylvie Simon sur cette page
(Réalités & Vaccinations n° 5, 07/2006).

Affiche d'une campagne de promotion du BCG

 

6 - Réponse juste : d

La définition de la Région européenne selon l'OMS correspond à l'ensemble du continent européen plus tous les pays asiatiques de l'ex-URSS jusqu'au Pacifique, la Turquie, Israël, etc. Il s'agit donc d'une zone de 53 pays dont la situation sanitaire est très hétérogène.

7 - Réponse juste : c

Fondé en 1990 par les CDC et la FDA, le VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) est le Système de notification des évènements indésirables consécutifs à l'administration des vaccins.
Le RIVM (Rijksinstituut voor Volksgezondheid en Milieu) est l'Institut national néerlandais pour la santé publique et l'environnement.
Le SCESSI (Système canadien des effets secondaires suivant l’immunisation) est complété par IMPACT (Immunization Monitoring Program ACTive) pour les cas les plus graves.
L'ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux) est l'organisme français en charge de l'indemnisation, entre autres, des accidents post-vaccinaux.

8 - Réponse juste : a

C'est vers la mi-mars 2009 au Mexique que l'on situe les premiers cas identifiés de grippe porcine rebaptisée par la suite grippe A(H1N1)p 2009. L’un des plus grands élevages industriels de porcs du pays, situé à La Gloria dans l’État de Veracruz, est suspecté d’être à l’origine de la pandémie.

9 - Réponse juste : c

Ministre de la Santé du gouvernement Andreotti VI, Francesco de Lorenzo a fait voter l'obligation de la vaccination des nourrissons par l'Engerix B® après avoir touché 600 millions de lires [environ 300 000 euros] des laboratoires SmithKline Beecham. Impliqué dans plusieurs affaires de corruption (pour un montant total de 10 milliards de lires de pots-de-vin) ainsi que de nombreux autres hommes politiques et décideurs, il fut condamné à 9 ans de prison ferme au total (réduits à 5). Mais la vaccination anti-hépatite B est restée obligatoire en Italie. Sources : 1 2 3

10 - Réponse juste : b

Seul vaccin obligatoire pour les voyages internationaux, le vaccin anti-amarile est actuellement exigé à l'entrée de dix-neuf pays d'Afrique (Angola, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Congo (les 2), Côte d'Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée-Bisau, Libéria, Mali, Niger, République Centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sierra Leone, Togo) et de la Guyane française.

 


 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site
Un site Xsalto