S'informer, choisir, assumer.

Accueil Page mise à jour le 04/07/2018
Faire un don à la LNPLV
►  Nouveau  ◄
Vous pouvez nous aider en faisant
un don ponctuel à notre association
  ► Merci d'avance...
Communiqué de presse
Le 26 mars 2018, la LNPLV a saisi le Conseil d’État d’un recours en annulation contre le décret n° 2018-42 du 25 janvier 2018 relatif à la vaccination obligatoire.
Communiqué de presse
Actualités
♦ Consultez la page d'actualités
et notre page Facebook
La Ligue est sur Facebook
Retrouvez-nous sur la page officielle de la LNPLV.
Actualités, témoignages...
♦ facebook.com/infovaccin.lnplv...
La législation vaccinale en France

Hommages

Hommage à Henri-Charles Geffroy

« Un battant des respects de l'humain ! »

Nul doute que parmi nos adhérents et sympathisants, nombreux sont ceux à qui ce nom évoque le fondateur des magasins « La Vie Claire », une marque qui fête cette année ses 70 ans d’existence (d’abord sous la forme d’une société coopérative d’amis de La Vie Claire).

Cet humaniste a été un défricheur de l’écologie, de l’alimentation bio et de l’agriculture bio, après avoir été gravement gazé à l’ypérite durant la guerre 1914-1918, puis retrouvé la santé en modifiant radicalement son alimentation en 1935, avec comme base : des fruits, légumes et céréales consommés le plus souvent crus (les conserves étant bannies).
D’où la création, en 1946, de son journal La Vie Claire, pour diffuser pensées et réflexions dans le simple but d’initier ses lecteurs au respect de la vie ; et aussi combattre, publiquement, les effets néfastes de tout ce qui est toxique, non respectueux de la nature, de l’homme, de la santé…

Son slogan : « penser clair, voir clair, agir clair, vivre clair. »

Il a même anticipé le combat contre les catastrophes sanitaires de la mal bouffe, de l’agriculture chimique, et de l’obligation vaccinale ! On peut dire qu’avec la loi des 11 vaccins, il doit se retourner dans sa tombe !
En effet, il était conscient que se nourrir de produits sains, c’était bien. Mais que, si nos défenses naturelles étaient mises à mal par des vaccinations obligatoires, il pouvait en déduire les conséquences inquiétantes pour notre santé, notre immunité, la composition de notre sang, et même notre vie…
Dès lors, il s’est appliqué, par de nombreux articles dans le journal La Vie Claire, à aider au lancement de la Ligue (voir ci-après l’historique de son engagement à la création de la toute première Ligue en mai 1948). Par conséquent, il a largement contribué à la faire connaître !

C’est pour cette raison que nous tenons à lui rendre hommage, car il a toujours été un fidèle soutien de notre association.

H.-Ch. Geffroy prônait donc une alimentation et une vie saines.
Or, est-elle suffisamment « saine » la vie des enfants qui devront subir 11 vaccins obligatoires, les premiers à partir de l’âge de deux mois ?

Marie-Lise Geffroy, sa petite-fille, poursuit son œuvre au sein de l’association AGNVS et collabore avec la Ligue. Qu’elle en soit remerciée au même titre que son grand-père.

Le comité de la LNPLV      

Historique de sa lutte pour la liberté vaccinale

  • Septembre 1946 (2e numéro du journal) : il évoque ces deux ouvrages du Dr Chavanon On peut tuer ton enfant (1938) et Nous, les… cobayes (1946)
  • Avril 1947 : il annonce la constitution du comité de la « Ligue pour la Liberté de la Vaccination », pour le droit de défendre son corps (comme précisé en mars 1948)
  • Avril 1948 : il chiffre la mortalité diphtérique (suite à l’obligation vaccinale dès 1938)
  • Mai 1948 (21e numéro du journal) : avec l’aide du Dr Tissot, il lance la 1ère Ligue
  • Juin 1948 : il diffuse le message du Dr Tissot et parle déjà de manipulation médiatique pour imposer le dogme vaccinal.

 


Décès de M. Ferdinando Imposimato


La Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations tient à rendre hommage à M. Ferdinando Imposimato et présente ses sincères condoléances à sa famille et au peuple italien.

Décédé subitement le 2 janvier 2018 à 81 ans, M. Imposimato était une personnalité très appréciée et estimée en Italie. Èlu député et sénateur, puis pressenti pour la présidence de la République, il avait été juge d'instruction et dirigé l'opération « mains propres » contre la mafia dans les années 1980. Il était Président honoraire de la Cour de Cassation italienne.

Surnommé l'homme aux mille batailles pour la légalité, la justice, la défense des valeurs constitutionnelles et la démocratie, il avait pris fermement position, publiquement, contre la loi d'extension des obligations vaccinales en Italie, la déclarant anticonstitutionnelle, et participé aux manifestations.

Invité à Paris, il n'avait malheureusement pas pu venir à la réunion du 9 septembre 2017 et à la manifestation qui avait suivi.

Il préparait une action en justice contre la ministre de la santé Italienne.

Sa disparition est une grande perte pour la démocratie.


 

In memoriam

 


Simone DELARUE nous a quittés
 

 

 
Il n'y a pas si longtemps encore nous pouvions converser avec celle qui fut notre présidente de 1979 à 1993, et retrouver dans son propos, à la veille de ses 90 ans, les mêmes intonations, la même vivacité, la même conviction.

 
Le titre lui échut au décès de son époux, Fernand Delarue, président de 1968 à 1979, mais son rôle, leur rôle, remonte aux débuts mêmes de la Ligue aux côtés de Marcel Lemaire.

Ils connurent en 1964 l'instauration de l'obligation du vaccin antipoliomyélitique, mais dès lors l'indemnisation par l'État des dommages consécutifs à une vaccination obligatoire. Ils participèrent à éviter l'interdiction de la Ligue. Tous deux ont veillé à en préserver l'indépendance, multiplié les conférences (pensons au débat mémorable de M. Delarue face au Pr Lépine, auteur du vaccin antipolio), les interventions auprès des parlementaires pour rétablir la liberté, malgré divers durcissement des lois françaises. En 1972, l'Armée française admit ainsi que les recrues refusent les vaccinations...
Les nombreux livres et articles de M. et  Mme Delarue ont étayé une argumentation rationnelle...

Que d'énergie au service de la liberté, de la défense de l'individu, d'une médecine personnalisée... au point que les tenants de la vaccination systématique ne parlent que « des Ligues » et d'un puissant lobby, et n'ont finalement que l'invective pour refuge !

Tous deux nous ont appris à remettre en cause un dogme vaccinal toujours vivace, mais que fragilisent chaque jour davantage le développement de la communication et l'avidité de fervents pastoriens.
Nous espérons ajouter bientôt à leurs mérites celui du retour de la liberté.

Un grand merci à tous deux. Un chaleureux soutien à leurs proches.

 


Haut de page | Mentions légales | Plan du site
Un site Xsalto