Pas de vaccination sans réflexion... Informez-vous !

Accueil Page mise à jour le 29/09/2014

Newsletter N° 3

Éditorial

De plus en plus de personnes s’abonnent à notre lettre d'information, preuve qu’elle répond à un fort désir de la population d’être informée le plus objectivement possible sur la réalité des vaccinations.
L’attitude du corps médical vis-à-vis de la vaccination est, à cet égard, étonnante.
Dans sa majorité, le corps médical cautionne la pratique vaccinatrice en la parant de toutes les vertus. On peut alors s’interroger si l’on se réfère au sondage IFOP publié lundi 21 septembre 2009 par "Le Quotidien du médecin" qui indique que seuls 52 % des médecins libéraux étaient prêts à être vaccinés contre le virus H1N1. Même son de cloche du côté des infirmiers : selon les résultats d'une consultation menée par le Syndicat national des professionnels infirmiers, 26 % seulement des infirmières seraient disposées à recevoir le vaccin. L'enquête Vaxisoin 2009 révélait que « pour les vaccinations recommandées, la couverture vaccinale était de 11,4 % pour le rappel décennal DTP associant la valence coqueluche, 49,7 % pour au moins une dose de vaccin rougeole, 29,9 % pour la varicelle et 25,6 % pour la grippe. »
Pourquoi le corps médical est-il si réticent à se faire vacciner ?
Soit ce sont des irresponsables qui ne s’appliquent pas à eux-mêmes les prescriptions de vaccinations qui sont, selon leur discours, la seule solution pour circonscrire les épidémies, au risque d’infecter leur propre patient, soit ils ne croient pas en l’efficacité des vaccins, soit ils en redoutent les effets secondaires.
En tout cas, ce sont eux les experts et donc nous serions curieux de connaître les raisons de leur résistance à la vaccination.

L'équipe de rédaction


Dans les médias

 

Nous vous recommandons l'émission de la chaîne Arte du 14 novembre 2011

« Aluminium, notre poison quotidien »

qui fait écho au livre de Virginie Belle

Quand l'aluminium vous empoisonne.

 

 

 


  

 

 
Pour mieux nous découvrir rendez-vous sur notre site
www.infovaccin.fr

Vous avez reçu cette lettre de la part d'un ami et vous souhaitez vous abonner ?
Cliquez sur le lien ci-dessus et saisissez votre adresse e-mail dans le formulaire.

 

Vous pouvez informer votre entourage en faisant circuler cette newsletter par e-mail.

Actualité

Les « goûters varicelle »... ou rougeole, ou rubéole...

Sous la plume d'Anne Jeanblanc, le 14 novembre 2011, le journal "Le Point.fr" publiait un article intitulé « Les goûters "varicelle" : une vraie mauvaise idée ! »

Contrairement à cette affirmation, c’est une excellente idée.

Question internaute

Nous venons de divorcer...

... et j'ai obtenu la garde de notre fille lors du jugement. D'un commun accord, nous avions décidé lorsque nous vivions ensemble de ne pas vacciner notre fille, aujourd'hui âgée de trois ans. Mon ex-conjoint n'a pas accepté la décision du juge et souhaite obtenir la garde (actuellement, notre fille est chez lui un week-end sur deux).
Je crains qu'il ne fasse vacciner notre fille à mon insu ou qu'il ne se serve de l'argument de maltraitance à enfant en invoquant l'absence de vaccination de notre fille pour récupérer la garde.
Que dois-je faire ?

Zoom sur...

L'hépatite B et la vaccination.

Éclairage complet, précis, étayé, sur la maladie et sa vaccination.

 

Un peu d'histoire : en 1979 ...

Rapport de l'OMS sur le BCG en Inde

Dans le Bulletin n° 57 (1979) de l'Organisation Mondiale de la Santé, parut un rapport sur une étude menée aux Indes sur le BCG.
Les vaccinations ont été pratiquées de 1968 à 1971 sur 260 000 sujets. Ensuite, pendant sept ans, tous les « cobayes » ont été examinés à intervalles réguliers afin de vérifier s'ils avaient ou non contracté la tuberculose.
L'expérience conclut à l'absence totale de protection conférée par la vaccination par le BCG...

Nous sommes totalement indépendants, hors de l’influence de tous groupes de pression
et de tous conflits d’intérêts.
Notre équilibre financier est dû uniquement aux dons et cotisations de nos adhérents.
Nous tenons à cette seule source de financement, garante de notre liberté d’expression.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site
Un site Xsalto