Vaccin GARDASIL

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/sante-publique/vaccin-hpv-le-gardasil-9-desormais-rembourse-pour-tous-les-garcons

Vaccin HPV : le Gardasil 9 désormais remboursé pour tous les garçons

Le Quotidien du Médecin

Par Coline Garré - 10 décembre 2020

Le vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) Gardasil 9 est désormais remboursé pour les garçons de 11 à 14 ans, depuis ce 8 décembre 2020, en vertu d'un arrêté publié dans le « Journal officiel » du 4 décembre 2020.

« Les indications thérapeutiques prises en charge pour les spécialités Gardasil 9, en flacon et en seringue préremplie + 2 aiguilles des laboratoires MSD Vaccins sont désormais celles de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) pour les populations (filles et garçons) recommandées suite à l’avis de la HAS de décembre 2019 », lit-on. Pour rappel, le Gardasil est aujourd'hui remboursé à hauteur de 65 %.

Recommandations HAS de 2019

La vaccination anti-HPV par Gardasil était recommandée jusqu'à présent chez les filles de 11 à 14 ans et en rattrapage jusqu’à 19 ans, chez les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes jusqu’à 26 ans (HSH) et chez les personnes immunodéprimées indépendamment du genre.

En décembre 2019, la Haute Autorité de santé avait recommandé la vaccination anti-HPV des deux sexes, et non seulement des jeunes filles, afin de pallier la faible couverture vaccinale des filles (24 % pour le schéma complet) tout en évitant toute « stigmatisation, à un âge où leur préférence sexuelle n’est soit pas connue (par l’individu et son entourage), soit non affirmée ».

La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait salué une « décision scientifique et éthique ». Elle avait fait part de son souhait de voir la vaccination anti-HPV chez les garçons entrer dans le calendrier vaccinal 2020 pour une mise en œuvre à l'été.

Plus de 6 000 nouveaux cas de cancers, induits par les papillomavirus, sont enregistrés chaque année en France, dont près de 25 % touchent des hommes. « Environ 90 % des cas de maladies HPV induites sont liés à des types d’HPV ciblés par le vaccin Gardasil 9 », rappelait la HAS dans son avis de 2019.

Article en cliquant 


https://www.change.org/p/mr-macron-non-pas-le-gardasil-et-surtout-pas-obligatoire

Pétition contre le vaccin Gardasil

par Jean-Jacques Bourguignon

" Il y a quelques années, j'ai fait confiance à ces laboratoires et à ce système corrompu et mafieux en vaccinant ma fille Océane à l l'âge de 15 ans. Elle est tombée gravement malade et j'ai failli la perdre !
Les laboratoires pharmaceutiques ne vendent pas vraiment des médicaments, ils vendent en fait des mensonges sur les médicaments "

https://www.change.org/p/mr-macron-non-pas-le-gardasil-et-surtout-pas-obligatoire


Gardasil : des bénéfices supérieurs aux risques ?

Gardasil : des bénéfices supérieurs aux risques ?

Entretien avec Claire Séverac

De 2012 mais à voir avec le vaccin HPV qui va être proposé aux garçons à partir de 2021

https://www.dailymotion.com/video/xmv99a


 

Obligation du Gardasil chez filles et garçons

Obligation du Gardasil chez filles et garçons

par Delépine Nicole - 6 janvier 2020

La vaccination contre les papillomavirus n'a jamais démontré qu'elle pouvait diminuer le risque de cancer.

12 ans après sa mise sur le marché, le vaccin anti HPV n’a toujours pas démontré qu’il pouvait diminuer le risque de cancer. Ses premiers résultats officialisés par les registres du cancer de tous les pays qui ont organisé de larges campagnes de vaccination, montrent au contraire qu’elles ont été suivies quelques années plus tard d’une augmentation du risque de cancer invasif. 
https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/obligation-du-gardasil-chez-filles-220508


 

GARDASIL 9

vaccin antipapillomavirus humains

Composition du vaccin Gardasil 9

GARDASIL 9 : c’est le nouveau vaccin antipapillomavirus humains qui a été autorisé au remboursement en août 2018 et amené à remplacer le Gardasil 4 sérotypes (6 – 11 – 16 – 18), auxquels il a été ajouté les types 31, 33, 45, 52 et 58. Un projet de loi porté par 8 députés a été déposé à l’A.N. en juin 2018 en vue de son administration obligatoire aux jeunes filles et garçons.
Il n’a pas été détecté la protéine L1 des HPV de type 11 et 58, ni l’excipient polysorbate 80 de la formule, le chlorure de sodium et le borate de sodium n’ont pu être décelés. Il a été trouvé plus de 70 contaminants chimiques.
Au niveau du matériel génétique adventice, il a été trouvé de
-          L’ADN bactérien venant des levures = 54% de l’ADN total, 
-          L’ADN humain = 9% (le HPV est prélevé sur tissu humain),
-          L’ADN de souris = 9% ; ces ADN  démontrant des contaminations des matières premières,
-          Des virus adventices :
* fragments L1 du HPV à double hélice d’ADN qui a été retrouvé lié à l’aluminium dans le cerveau de 2 jeunes filles décédées après vaccination au Canada : 
* des phages qui peuvent interagir avec la flore bactérienne intestinale,
* du Molluscum contagiosum virus appartenant aux pox virus,
* des rétrovirus dont l’endogène humain K, et le virus de la leucémie de la souris.
-          De l’ARN de synthèse du process de fabrication,
-          De l’ARN de levure et ses virus (virus L-BC et narnavirus),
-          De l’ARN de virus de l’anémie équine infectieuse venant des matières premières.
Ces ADN peuvent se lier à l’adjuvant aluminium du vaccin et migrer avec lui dans tout le corps et provoquer  ainsi allergies, inflammations, maladies auto-immunes, neurologiques et même des décès comme le rapportent le VAERS/US et le CDC européen.
PS/ TECHNOLOGIES UTILISEES : Les analyses des impuretés et contaminations chimiques et protéiques ont été effectuées par le système LC-SACI/ESI-MS associé à la plateforme SANIST. Celles du matériel génétique par la méthode du Next Generation Sequencing.


 

Plaintes contre le Gardasil®

Novembre 2013

La controverse concernant le Gardasil s'est récemment ravivée à la suite du dépôt d'une plainte au pénal contre Sanofi Pasteur MSD, qui commercialise ce vaccin. La jeune fille à l'origine de cette plainte, âgée aujourd'hui de 18 ans, est atteinte d'une sclérose en plaques qui s'est déclarée peu de temps après deux injections de Gardasil en octobre et décembre 2010.

Les experts de la Commission de Conciliation et d'Indemnisation d'Aquitaine auprès de laquelle les parents de la jeune fille avaient déposé le dossier, ont conclu, en juin 2013, que « les troubles neurologiques dont souffre M.-O. B. sont en relation avec l'affection iatrogène post vaccinale »....

Essayons d'y voir plus clair. Lire la suite...


Débat sur le Gardasil®

Dr de Chazournes invité par M. Gérard Bapt

Un événement notoire s’est déroulé le 3 octobre 2011 : le débat sur le Gardasil® organisé par les docteurs Philippe de Chazournes, Joël Pèlerin et Jean-Pierre Spinosa, et la journaliste Catherine Riva, à l’invitation du député Gérard Bapt.
Les différentes présentations faites lors de ce débat sont riches d’informations...

Lire l'article complet...


 

https://urlz.fr/drsS

Sortie du livre " La piqûre de trop "

De Catherine Riva et Jean-Pierre Spinoza

Emission sur Play RTS du 13 mars 2010.
A écouter entre 16'55 et 19'02

L'ouvrage de Catherine RIVA et Jean-Pierre SPINOSA " Pourquoi vaccine-t-on les jeunes filles contre le cancer du col de l'utérus ? La piqûre de trop ? sort le 13 mars 2010.  
Domaines professionnels du Dr Jean-Pierre SpinosaSpécialiste en sénologie SSGO, gynécologie et obstétrique, spéc. oncologie gynécologique
https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/louvrage-de-catherine-riva-et-jean-pierre-spinoza-intitule--pourquoi-vaccine-t-on-les-jeunes-filles-contre-le-cancer-du-col-de-luterus-la-piqure-de-trop--sort-aujourdhui?id=1714244


 

Espagne : Gardasil

lot de vaccins contre le papillomavirus retirés du marché

après l'hospitalisation de 2 adolescentes (10.02.2009)

Les autorités sanitaires espagnoles ont retiré du marché 75 582 doses de vaccins contre le papillomavirus humain (HPV) qui peut provoquer des cancer du col de l'utérus, après l'hospitalisation de deux adolescentes qui venaient d'être vaccinées dans la région de Valence....

Lire l'article
 


 

La polémique se généralise

à propos du vaccin anti-papillomavirus (23.01.2008)

Dans de nombreux pays, le Gardasil® est de plus en plus contesté : en Allemagne, en Espagne, au Canada...
et bien entendu en France
Lisez (ou relisez) l'article de Jean-Marie Mora sur Agoravox.