18/07/2021 - Appel à l'Union citoyenne. Non à la discrimination sanitaire !

18 juillet 2021 - Appel à l'Union citoyenne. Non à la discrimination sanitaire !

COMMUNIQUE DE PRESSE 18 juillet 2021.

La Ligue nationale pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) dénonce les propos menaçants ou haineux de ceux qui entendent faire la guerre aux « récalcitrants » sous prétexte d’altruisme sanitaire.

Le président de la République a choisi de briser l’unité nationale en stigmatisant les « récalcitrants » de la vaccination. Ces propos créent une opposition entre pro-vax et libre-vax qui encourage la stigmatisation de tous ceux ayant des doutes légitimes sur ces nouveaux vaccins soit-disant efficaces.

Bien que le bénéfice collectif ou individuel ne soit pas encore établi pour ces produits génétiques expérimentaux, de nombreuses personnes s’autorisent à franchir la ligne rouge :

Emmanuel Lechypre veut faire des non-vaccinés des « parias », et menace d’aller les chercher « avec les dents » et les « menottes ». Nous avons porté plainte auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel (voir notre communiqué du 12 juillet 2021).

L’infectiologue Martin Blachier souhaite la « guerre » contre les anti-vaccins, qualifiés d’ennemis publics : « Notre ennemi, ce n'est plus le virus, c'est les anti-vax », a-t-il déclaré à une heure de grande écoute (invité du 20 heures de Darius Rochebin, LCI le 13 juillet). Nous préparons une plainte.

L’ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand avertit que les non-vaccinés « n’auront pas la même liberté que les autres » (BFMTV, le 7 juillet)…  Bienvenue dans la sous-citoyenneté sanitaire !

Appel au rassemblement des citoyens pour la liberté vaccinale !

Vaccinés et non vaccinés, restons dans la concorde nationale et menons des actions pacifistes pour restaurer une complète liberté vaccinale en France, quel que soit le vaccin ! Le respect de l’intégrité physique est un droit inaliénable. L’accès de tous aux soins et aux services ne peut être conditionnée à un quelconque passeport.

Ne faisons pas le jeu de la division sanitaire ou d’un scénario décidé en haut lieu par des intérêts malintentionnés ! Pour l’emblématique Jacques Attali, éminence grise des présidents successifs, la France pourrait connaître une guerre civile avant 2022… Restons unis !

Rassemblons les preuves pour les futurs tribunaux où comparaitront les personnes qui bafouent les droits humains internationaux, le Code de la Santé publique ou la Constitution :  

La Ligue nationale pour la Liberté des Vaccinations www.infovaccin.fr/
Contact : lnplv.adm@orange.fr