COVID 19 - coronavirus

Synthèse des mesures de déconfinement pays par pays de l'UE

Source : Fondation Robert Schuman - Centre de recherches et d'études sur l'Europe.
Pays par pays, les règles de déconfinement, différentes par pays.
Un document qui, en "négatif ", devrait vous permettre de "quantifier" le niveau de confinement pays par pays.

 


FRS_deconfinement.pdf

Covid19 et confinement aveugle, combien de morts évitables ?

Article du Dr Nicole Delépine - 08 mai 2020
Extrait de l'article - sujets traités : 

  • Les morts aidées imposées en établissements sont connues, leur horreur peut-être pas.
  • Soumission invraisemblable d’un peuple tétanisé : « l’attitude de « non-pensée »
  • Les conséquences des décisions gouvernementales d’interdiction de travailler pour les professions du soin sont énormes
  • Les chirurgiens-dentistes appellent au secours
  • La santé mentale : « un coup de tonnerre dans un ciel bleu »
  • Les psychologues ne sont pas considérés comme des personnels de santé. Pas de masques délivrés en pharmacie
  • Les malades chroniques sont abandonnés tant sur le plan médical que social et psychologique
  • ​Les cardiologues sont particulièrement préoccupés. Les infarctus ont disparu
  • ​Les cancers
  • Les complications gynécologiques
  • Le confinement sur le mental des enfants 
  • La maladie de Kawasaki

Le confinement tue les malades chroniques et crée de nouveaux patients : « je suis covid19 » crie un jeune en bouffées délirantes.
 « Toute la médecine s’inquiète et alerte les ministères de ne plus voir de malades dans les cabinets médicaux, les services hospitaliers et les cliniques privées, alors que ceux-ci sont en situation de fonctionnement ! Les urgences médicales marchent (enfin !) au ralenti : 2 fois moins de visites pour les suspicions d’AVC ou d’infarctus ! » Le Covid a-t-il réglé les problèmes sanitaires du pays ou bien la rigidité du confinement pousse-t-elle chacun à rester chez soi même quand il est en danger sanitaire, au risque de provoquer de futurs drames en série ? Et surtout, comment et quand sortira-t-on de cette spirale infernale ? »

 


Nicole Delépine 08 mai 2020.pdf

 

Covid découverte majeure !

11 mai 2020 : Nous avons reçu cette info. Il s'agit d'hypothèses spécifiquement médicales qu'il nous a semblé intéressant de diffuser pour qu'elles puissent être discutées, vérifiées ou démenties par d'autres scientifiques. LNPLV.
Copié Collé : 


https://www.ledroit.com/actualites/covid-19/covid-19-les-anticoagulants-au-secours-des-patients-00c3ece6216eb06229f4bc30c7bec969

"Covid découverte majeure !
ON S’ÉTAIT BIEN TROMPÉ SUR LE TRAITEMENT DU COVID19, MAINTENANT ON SAIT ENFIN !
Pr Jacques Theron neuroradiologue CHU Caen.

Grâce aux autopsies pratiquées par les Italiens ... il a été démontré que ce n'est pas une pneumonie ... mais c'est: une coagulation intravasculaire disséminée (thrombose). Par conséquent, la façon de le combattre est avec des antibiotiques, des antiviraux, des anti-inflammatoires et des anticoagulants.
Les protocoles sont modifiés ici depuis midi!
Selon des informations précieuses de pathologistes italiens, des ventilateurs et des unités de soins intensifs n'ont jamais été nécessaires. Si cela est vrai pour tous les cas, nous sommes sur le point de le résoudre plus tôt que prévu.
Important et nouveau sur le coranovirus :
Partout dans le monde, COVID-19 est attaqué à tort en raison d'une grave erreur de diagnostic physiopathologique.
Le cas impressionnant d'une famille mexicaine aux États-Unis qui prétendait avoir été guérie avec un remède à la maison a été documenté : trois aspirines de 500 mg dissoutes dans du jus de citron bouilli avec du miel, prises à chaud. Le lendemain, ils se sont réveillés comme si rien ne leur était arrivé!
Les informations scientifiques qui suivent prouvent qu'elles ont raison !

Ces informations ont été publiées par un chercheur médical italien :
Grâce à 50 autopsies effectuées sur des patients décédés de COVID-19, les pathologistes italiens ont découvert qu'il ne s'agit PAS de PNEUMONIE à proprement parler, car le virus, non seulement tue les pneumocytes de ce type, mais utilise une tempête inflammatoire pour créer une thrombose vasculaire endothéliale.
Comme dans la coagulation intravasculaire disséminée, le poumon est le plus touché car il est le plus enflammé, mais il y a aussi une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et de nombreuses autres maladies thromboemboliques.
En fait, les protocoles ont laissé les thérapies antivirales inutiles et se sont concentrés sur les thérapies anti-inflammatoires et anti-coagulantes. Ces thérapies doivent être effectuées immédiatement, même à domicile, dans lesquelles le traitement des patients répond très bien.
Ce dernier s'est révélé moins efficace.
En réanimation, ils sont presque inutiles. Si les Chinois l'avaient dénoncé, ils auraient investi dans la thérapie à domicile, pas dans les soins intensifs !

COAGULATION INTRAVASCULAIRE DIFFUSÉE (THROMBOSE) :
Donc, la façon de le combattre est avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des anticoagulants.
Un pathologiste italien rapporte que l'hôpital de Bergame a fait un total de 50 autopsies et une à Milan, 20, c'est-à-dire que la série italienne est la plus élevée du monde, les Chinois n'en n'ont fait que 3, ce qui semble confirmer pleinement les informations. Auparavant, en résumé, la maladie est déterminée par une coagulation intravasculaire disséminée déclenchée par le virus; il ne s'agit donc pas d'une pneumonie mais d'une thrombose pulmonaire, une erreur diagnostique majeure.
Nous avons doublé le nombre de places de réanimation à l'USI, avec des coûts déraisonnables, inutilement. Rétrospectivement, nous devons repenser les radiographies pulmonaires qui ont été discutées il y a un mois et qui ont été administrées comme pneumonie interstitielle; en fait, elle peut être entièrement compatible avec la coagulation intravasculaire disséminée.
Le traitement en USI est inutile si la thromboembolie n'est pas résolue en premier. Si on ventile un poumon où le sang ne circule pas, cela ne sert à rien, en fait, neuf (9) patients sur dix (10) meurent.
Parce que le problème est cardiovasculaire et non respiratoire.
C'est la microthrombose veineuse, et non la pneumonie, qui détermine la mortalité.

Pourquoi les thrombus se forment ?
Parce que l'inflammation, selon la littérature, induit une thrombose par un mécanisme physiopathologique complexe mais bien connu. Malheureusement, ce que la littérature scientifique a dit, en particulier chinois, jusqu'à la mi-mars, était que les anti-inflammatoires ne devaient pas être utilisés. Maintenant, la thérapie utilisée en Italie est avec des anti-inflammatoires et des antibiotiques, comme dans la grippe, et le nombre de patients hospitalisés a été réduit.
De nombreux décès, même dans la quarantaine, avaient des antécédents de fièvre pendant 10 à 15 jours, qui n'étaient pas traités correctement.
L'inflammation a causé de nombreux dommages aux tissus et a créé un terrain propice à la formation de thrombus, car le problème principal n'est pas le virus, mais l'hyperréaction immunitaire qui détruit la cellule où le virus est installé. En fait, les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde n'ont jamais eu besoin d'être admis aux soins intensifs parce qu'ils sont sous corticothérapie, ce qui est un excellent anti-inflammatoire.

C'est la principale raison pour laquelle les hospitalisations en Italie diminuent et deviennent une maladie traitable à domicile. En la traitant bien à la maison, non seulement l'hospitalisation est évitée, mais aussi le risque de thrombose.

Ce n'était pas facile à comprendre, car les signes de microembolie ont disparu ! Avec cette découverte importante, il est possible de revenir à la vie normale et d'ouvrir des accords fermés en raison de la quarantaine, pas immédiatement, mais il est temps de publier ces données, afin que les autorités sanitaires de chaque pays fassent leur analyse respective de ces informations et préviennent de nouveaux décès inutile!

Le vaccin peut arriver plus tard. Nous pouvons maintenant attendre. En Italie, à ce jour, les protocoles changent.
Selon des informations précieuses de pathologistes italiens, les ventilateurs et les unités de soins intensifs ne sont pas nécessaires. Par conséquent, nous devons repenser les investissements pour bien faire face à cette maladie."

Autre information reçue, (libre à chacun) : 
Maitre Brusa commence à deposer des plaintes suite aux abus de pouvoirs que subissent les français.. Association "réaction19" pour la défense de nos droits - le lien :. www.reaction19.fr


 

Les faits sur le Coronavirus

06 mai 2020 - 
Des faits entièrement référencés sur le Covid-19, fournis par des experts en la matière, pour aider nos lecteurs à faire une évaluation réaliste des risques.
Selon les données des pays et régions les mieux étudiés, la létalité du Covid19 est en moyenne de 0,2% environ et est donc de l’ordre d’une forte grippe (Influenza) et environ vingt fois inférieure à celle initialement supposée par l’OMS 

https://swprs.org/coronavirus-un-medecin-suisse-parle/


 

Michel de Lorgeril donne son point de vue à "Réseau Pure Santé"

03 mai 2020 - Source : Réseau Pure Santé
Chercheur au CNRS et épidémiologiste, le Dr Michel de Lorgeril fait partie du collectif AIMSIB (Association internationale pour une médecine scientifique indépendante).
Dans cette vidéo, il nous fait part de son point de vue sur la situation actuelle :

  • Pourquoi connaître l’origine du virus Sars-Cov-2 est fondamental (a-t-il été créé en laboratoire ou a-t-il muté à l’état « sauvage » ?)
  • Pourquoi les chiffres sur la mortalité, toutes causes confondues, annoncés par certains comme similaires aux autres années lui semblent faussés (ce qui présagerait que la mortalité due au Sars-Cov-2 est effectivement très élevée)
  • Pourquoi ne pas crier victoire trop vite face à des pays que l’on considère comme bien placés en termes de cas recensés ou de nombre de morts.

    https://paid.santenatureinnovation.info/covid-19-dimanche3mai-video/?utm_source=sfmc&utm_medium=email&utm_campaign%

 

Pour affoler parents, maires et citoyens

07 mai 2020 - Dr Nicole Delépine
Pour affoler parents, maires et citoyens avant le retour à l’école et entretenir la panique à des fins politiques, le ministère sous influence du fameux conseil scientifique aux liens d’intérêt omniprésents a publié une extravagante liste de mesures soi-disant nécessaires à la sécurité des enfants, y compris des petits.
http://www.economiematin.fr/news-deconfinement-progressif-necessaire-cartouche-panique-parents-delepine
 


 

« En l'absence d'adultes… » Scènes de la Macronie au temps du coronavirus – Site du Docteur Marc GIRARD

04 mai 2020
https://www.rolandsimion.org/macronie-coronavirus/


 

Vaccin anti Covid 19 et immunité de groupe,

c'est non...et encore non

Par Emma Kahn - 03 mai 2020
(article de l'AIMSIB)

L’immunité de groupe est une notion qui repose uniquement sur des modélisations mathématiques tirées d’observations à partir de la rougeole pendant l’ère pré-vaccinale.
Ces modélisations et les stratégies préventives qui en sont issues ont failli à éradiquer cette maladie et failliront encore plus à maitriser le Covid-19 dû à un virus émergent, donc mal connu, dont les caractéristiques en termes épidémiologiques semblent bien loin de celui de la rougeole (d’après ce qu’on sait du SARS-CoV de 2003) et de ce qu’on a appris du SARS-CoV-2.

 

Covid 19 et agenda global de vaccination

Le Coronavirus sert-il un agenda global de vaccination ?

Article de Senta Depuydt

Pour ceux qui suivent l'agenda global de la vaccination et sa mise en oeuvre sur différents continents, on ne peut pas dire que l'annonce d'une nouvelle pandémie ait été une grande surprise.
Lire l'article complet : https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A3f860c44-c780-40c1-b11f-1e92ce6bd6a2
Fichier à télécharger ci-dessus 


 

Les dessous du rapport classé secret défense de Ferguson et le confinement

Les dessous du rapport classé secret défense de Ferguson et le confinement

Les erreurs criminelles de la prédiction de Ferguson sur le Covid19
Lorsque les hypothèses de départ sont fausses, les prédictions, amplifiées par l’ordinateur, le sont encore plus. Et les hypothèses retenues par l’Imperial College, très incertaines au moment de l’élaboration du scénario du fait de la mauvaise connaissance de cette maladie nouvelle, se sont révélées depuis grossièrement fausses, en particulier les deux facteurs clefs que sont le taux de contagiosité R (nombre de personnes que contamine un porteur de virus) et le taux de létalité (pourcentage d’infectés qui décèdent de la maladie)
http://www.economiematin.fr/news-rapport-confinement-ferguson-secret-critique-decision-politique-delepine


 Anatomie d'un désastre

Anatomie d'un désastre

Interview de Jean-Dominique Michel

27 avril 2020

Vidéo du 27/04/2020
J
ean-Dominique Michel, anthropologue de la santé, a œuvré pendant vingt ans comme expert en santé publique. Ayant exploré de nombreuses pratiques de soins en Occident et à travers le monde, il travaille aujourd’hui également comme thérapeute et formateur, et enseigne dans différents programmes universitaires et de hautes écoles
.
La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=MClYlC2zmd4&feature=share&fbclid=IwAR2eDcSAGZ-S1tA18fF0_Cn8K6iZXqcdgx
http://jdmichel.blog.tdg.ch


LIVRE :  Covid-19 : Anatomie d'une crise

LIVRE : Covid-19 : Anatomie d'une crise

De Jean-Dominique Michel

Parution prévue le 17/06/2020

Pendant des semaines, la moitié de l’humanité a été confinée. Le Covid-19 a fait basculer nos existences dans l’inattendu, l’incertitude, l’angoisse. Quelles leçons tirer de cette crise inédite pour en sortir grandis ? Jean-Dominique Michel est anthropologue de la santé. Il est le premier à avoir analysé le décalage entre la réalité de l’épidémie et les discours des autorités politiques et sanitaires. Absence de tests de dépistage, confinement à l’aveugle de toute la population, manque de lits de réanimation et de respirateurs, mensonges sur le rôle des masques…, Covid-19 : anatomie d’une crise sanitaire dissèque les décisions absurdes. Grâce à un remarquable travail documentaire, il nous permet de comprendre en quoi les pouvoirs publics ont failli, pourquoi nous avons fait moins bien que les Allemands. Au-delà de l’insuffisance criante de moyens, il jette une lumière crue sur le mal profond qui sape notre système de santé et plaide pour sa remise à plat. Pour lui, il est temps de bâtir une véritable « démocratie sanitaire ». La résilience collective acquise durant l’épreuve doit nous donner la force d’y arriver. Aurions-nous pu agir plus efficacement ? Qu’aurions-nous dû savoir ? Comment nous préparer, si demain, la menace réapparaissait avec un virus plus contagieux et plus létal ? La réponse à toutes ces questions est dans ce livre.


La Suède ne confine pas sa population

La Suède a choisi de ne pas confiner sa population et les résultats sont excellents.
Le compte-rendu est de Célia Farber, journaliste engagée d’origine suédoise et vivant à New York, et qui a beaucoup travaillé sur le sujet du SIDA. 
La Ligue remercie Jean Bitterlin pour la traduction de cet article.


Célia Farber Suède.pdf

 

Hydroxychloroquine : "Une victoire paradoxale"

Audience au Conseil d'Etat du mercredi 22 avril 2020

Le Conseil d'Etat décide que les médecins de ville peuvent prescrire de l'hydroxychloroquine

Il s'agissait de rétablir les médecins en leur droit de prescription, c'est chose faite, dans les motifs de la décision. Néanmoins, le Conseil d'Etat a rejeté la requête de Maître Philippe Krikorian en ce qu'il juge que le premier ministre et le ministre de la Santé n'ont pas commis d'excès de pouvoir en interdisant de fait aux médecins de ville de prescrire la fameuse molécule.
https://www.infovaccin.fr/scripts/admin.php?_bdx=0_1&&template=Core.layout/main.html&function=portail&moid=24#history-791101


Alain Bauer très pertinent sur la crise du Covid-19, le confinement, les masques, etc.

Le casse tête du déconfinement
https://www.youtube.com/watch?v=NePobtjUWEk&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2sa80niIIEPM5fmkJLC_mto45kEcfBT1hyLdfcAwQ0QLYXZq1WHBk2PAw


Dr G. Delépine : Confinement cette mesure d'enfermement collectif est-elle efficace ? Chiffres OMS de mortalité comparés

Dr G. Delépine : Confinement cette mesure d'enfermement collectif est-elle efficace ? Chiffres OMS de mortalité comparés

https://www.medias-presse.info/dr-g-delepine-confinement-cette-mesure-denfermement-collectif-est-elle-efficace-chiffres-oms-de-mortalite-compares/119647/
10 avril 2020
Dr Gérard Delépine :
Et si le juge de paix pour définir la stratégie à adopter était le taux de mortalité par pays ? Je vous invite à découvrir les statistiques officielles de pays dont les données sont fiables pour évaluer les résultats des différentes stratégies. Alors que l’Etat réfléchit à la suite des opérations, il faut se mobiliser pour que la stratégie réponde le plus efficacement possible à la situation dramatique. Pour cela l’analyse des chiffres parle d’elle-même et il faut absolument la mobilisation de tous pour que l’état prenne pour la suite la bonne décision, celle de sortir de ce confinement aveugle et mortifère.


Coronavirus - dictature

Interview de Lord Sumption, ancien juge de la Cour Suprême

Lors d'une interview à la BBC World, Lord Sumption a déclaré que les lois ont marqué le « glissement hystérique vers un Etat policier » du Royaume Uni, ouvrant la voie pour qu’une société se transforme en despotisme.
" Les gens abandonnent volontairement leur liberté en contrepartie de la protection contre une menace extérieure. Et la menace est habituellement une vraie menace mais habituellement exagérée".
Fichier à télécharger ci-dessous :  

 


Coronavirus - Dictature

 

Dr Andreas Sönnichsen

Il considère que les mesures imposées jusqu'à présent sont insensées

02/04/2020

Le British Medical Journal (BMJ) du 2 avril 2020 rapporte que, selon les dernières données en provenance de Chine, 78% des nouveaux individus testés positifs ne présentent aucun symptôme. Un épidémiologiste d’Oxford a déclaré que ces résultats sont „très, très importants“. Il a ajouté que si les résultats sont représentatifs, alors nous devons nous demander pourquoi nous nous enfermons“.

Le Dr Andreas Sönnichsen, chef du département de médecine générale et familiale de l’université de médecine de Vienne et président du réseau pour la médecine fondée sur les preuves (Evidence Based Medecine), considère que les mesures imposées jusqu’à présent sont „insensées„.
L’État tout entier est paralysé juste pour „protéger les quelques personnes qu’il pourrait affecter“. Dans un entretien avec le SWR allemand, il explique que la propagation du virus ne peut de toute façon pas être évitée.
Selon le Telegraph, en première mondiale, le gouvernement suédois a annoncé qu’il allait officiellement faire la distinction entre les décès „par“ et les décès „avec“ le coronavirus, ce qui devrait entraîner une réduction du nombre de décès déclarés. Entre-temps, pour une raison quelconque, la pression internationale sur la Suède pour qu’elle abandonne sa stratégie libérale ne cesse d’augmenter.
L’autorité sanitaire de Hambourg fait désormais examiner les décès à tests positifs par la médecine légale afin de ne compter que les „vrais“ décès par coronavirus. En conséquence, le nombre de décès a déjà été réduit de près de moitié par rapport aux chiffres officiels de l’Institut Robert Koch.
Dès 2018, le Journal des médecins allemands a fait état d‘une „multitude de cas de pneumonie“ dans le nord de l’Italie, ce qui a inquiété les autorités. À l’époque, on soupçonnait que l’eau potable contaminée était l’une des causes.
...
Selon les derniers chiffres en provenance de Suisse, les symptômes les plus courants des patients testés positifs dans les hôpitaux sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires, tandis que 43%, soit environ 900 personnes, souffrent de pneumonie. Toutefois, même dans ces cas, il n’est pas a priori possible de savoir si elle a été causée par le coronavirus ou par d’autres agents pathogènes. L’âge médian des personnes décédées positives au test est de 83 ans, la fourchette allant jusqu’à 101 ans.
Le projet britannique „In Proportion“ suit la mortalité „avec“ Covid19 par rapport à la mortalité due à la grippe et à la mortalité toutes causes confondues, qui en Grande-Bretagne se situe toujours dans la fourchette normale ou en dessous et qui est actuellement en baisse.
Dans l’État U.S de l’Indiana, les appels à la ligne d’assistance sur la santé mentale et le suicide ont augmenté de plus de 2000 %, passant de 1000 à 25 000 appels par jour, en raison du confinement et de son impact économique.
Le portail médical spécialisé Rxisk souligne que divers médicaments peuvent augmenter le risque d’infection par des coronavirus jusqu’à 200 % dans certains cas.

... Le documentaire ARTE „Profiteers of Fear“ de 2009 montre comment l’OMS, financée principalement par le secteur privé, a „transformé“ une vague inoffensive de grippe (la grippe dite „porcine“) en pandémie mondiale afin que des vaccins d’une valeur de plusieurs milliards de dollars puissent être vendus aux gouvernements du monde entier.
Certains des protagonistes de cette époque sont à nouveau bien représentés dans la situation actuelle. Source : SWPRS


 

image

Le vaccin contre le virus est une arnaque
Posté le 2 avril 2020 par Mike Walsh
Lorsque cette absurdité se terminera, les millionnaires deviendront milliardaires.

traduction de l'entretien du Dr Stefano Montanari


 

 


David Crowe : Coronavirus - Oxygénation des malades

David Crowe : Coronavirus - Oxygénation des malades

Traduction d'une discussion de David Crowe sur le traitement du coronavirus avec l'oxygène.


 


David Crowe - Coronavirus - oxygénation des malades.pdf
Décret Rivotril : compassion, euthanasie ou meurtre sur ordonnance ?

Décret Rivotril : compassion, euthanasie ou meurtre sur ordonnance ?

Décret Rivotril : compassion, euthanasie ou meurtre sur ordonnance ? Versus traitement prometteur par chloroquine, interdite ?
Le Comité Consultatif National d’Ethique a pris des positions qui lui font honneur en rappelant dans de nombreux avis.
« Les principes éthiques fondamentaux doivent être respectés ».  Il faut éviter que « le confinement, quelle que soit sa justification aux impératifs de santé publique, ne devienne pour ceux qui n’ont plus la liberté de choisir leur cadre et leur mode de vie, une mesure de coercition ».
Et encore : « Faudra-t-il aller jusqu’à contraindre ces personnes en leur appliquant des mesures de contention, physique ou pharmacologique ? « Cette question doit être posée et la réponse doit être le fruit d’une discussion préalable, en y associant des personnes extérieures à l’institution, comme les professionnels des équipes mobiles de gériatrie, ainsi que les proches, sans jamais oublier que l’on peut nier l’humanité de la personne en niant le sens qu’a sa déambulation  ».
Et enfin, et peut-être le plus utile en pratique :

« Concernant les familles et les proches aidants qui souhaitent que le résident puisse au moins temporairement les rejoindre à leur domicile, de telles initiatives devraient être encouragées, après avoir bien entendu recueilli l’assentiment du résident et pratiqué des tests permettant de prévenir des risques de contamination intrafamiliale ».


 

Chloroquine

Chloroquine

Reprenons les faits, rien que les faits

Sous le titre « Chloroquine – Reprenons les faits, rien que les faits », le texte ci-après traite du « médicament miracle ».
Publié par wikistrike.com sur 25 Mars 2020


 

image

26.03.2020 : Virement de situation

27/03/2020 - nouveau changement de situation : hydroxychloroquine ne sera administrée qu'aux sujets déja en grave insuffisance respiratoire ! Il y aura donc très peu d'effet et, avec les mauvais résultats, le gouvernement pourrait dire que cela ne fonctionne pas.

26/03/2020 : via Paris Match Emmanuel Macron a contacté le professeur Raoult par téléphone : le Journal Officiel, un décret a été publié ce jour, 26 mars 2020, autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir.
Lire l'article complet : 
https://lemediapourtous.fr/virage-a-180-sur-lusage-de-la-chloroquine-le-gouvernement-donne-raison-au-professeur-raoult/?utm_medium=lmpt&utm_source=onesignal


Fiasco en cours de réalisation? Alors que la pandémie s'installe, des décisions sont prises sans données fiables

Fiasco en cours de réalisation? Alors que la pandémie s'installe, des décisions sont prises sans données fiables

Article de John Ioannidis - 17/03/2020

Traduction par Jean Bitterlin

John P. A. Ioannidis est un professeur de médecine, chercheur de l'école de médecine et de l'école d'humanité et de sciences de l'université Stanford. Directeur du Stanford Prevention Research Center, il co-dirige, avec Steven N. Goodman, le Meta-Research Innovation Center at Stanfor (METRICS). Il a également dirigé le département d'hygiène et d'épidémiologie de l'école de médecine de l'université d'Ioannina et été professeur adjoint à l'école de médecine de l'université Tufts. Il est surtout connu pour ses recherches sur les études scientifiques, notamment sa publication Why Most Published Research Findings Are False (2005).
D'après le Highly Cited Researchers 2015 de Thomson Reuters, John Ioannidis est l'un des scientifiques les plus cités, particulièrement dans le domaine de la médecine clinique et des sciences sociales.

https://documentcloud.adobe.com/link/track/?pageNum=1&uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A81b650b0-07ac-4a2d-9afb-2f275c066aa2


 

"Déclaration de pandémie"

11 mars 2020, l'OMS déclare la pandémie

Le mercredi 11 mars 2020, l’OMS a déclaré que le coronavirus Covid-19 était une pandémie.
Nous assistons maintenant aux conséquences de cette décision. 

https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A95b90a17-7caa-4cd7-8b33-eb7243122340

2 vidéos du Pr Dider Raoult : 
https://www.youtube.com/watch?v=n4J8kydOvbc
https://www.youtube.com/watch?v=K7g4WKoS_6U
https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-vaccines-insight-idUSKBN20Y1GZ