Hommages

Hommage au Dr Jean-Pierre Geffroy

« Voilà toute une génération qui s’éteint : elle a œuvré remarquablement pour l’éveil des consciences et a été un moteur pour la Ligue, je m’en souviens très bien. Nous devons cultiver leur souvenir et ne jamais manquer de rappeler tout ce qu’on leur doit. J’adresse à Marie-Lise Geffroy et les siens mes sincères condoléances. « 
Françoise Joët 

Hommage au Dr Jean-Pierre Geffroy

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès du Dr Jean-Pierre Geffroy, survenu ce di-manche 25 avril 2021, en Ariège, où repose déjà son épouse Inge Geffroy. Il s'est éteint paisiblement, entouré de deux de ses trois filles.
Le Dr Jean-Pierre Geffroy, né le 22 septembre 1925 à Paris, était administrateur de l'A.G.N.V.S., et était le deuxième fils du Fondateur de la revue et de l'œuvre « La Vie Claire ».
Il a rejoint ses deux frères : Henri-Charles Geffroy *, décédé en 2007, à plus de 78 ans, et Louis Geffroy, en 2018, à plus de 97 ans ; et tout dernièrement sa belle-sœur Marthe, l'épouse de Louis Geffroy, qui nous a quittés en 2020, à près de 94 ans.
L'association A.G.N.V.S., maintenant orpheline, n'a jamais oublié tout ce qu'ont pu apporter les membres de la famille Geffroy, pour faire rayonner l'œuvre de La Vie Claire : Alimentation saine, Agriculture biologique, Agriculture biodynamique, Écologie...
 L'œuvre de La Vie Claire est devenue, depuis, un nouveau mode de vie et de pensée, au béné-fice de tous... »
 
Marie-Lise Geffroy et Patrick Cadet
Membres du Conseil d'administration
Association A.G.N.V.S.
6 rue de la Mairie
77710 PALEY

Hommage au Dr Jean-Pierre Geffroy

« C’est avec émotion que j’apprends la disparition ce 25 avril 2021 de Jean-Pierre GEFFROY, âgé de 96 ans dont le nom n’évoque aucun souvenir pour beaucoup. Mais si je parle de la chaîne de magasins « La Vie Claire », presque tout le monde connaît.
Un grand merci pour toute cette belle œuvre mise en place par la famille Geffroy. L’histoire familiale a commencé avec le grand-père Henri-Charles qui, suite à l’intoxication par l’ypérite (gaz moutarde) pendant la guerre de 14, souffrait de graves problèmes pulmonaires et ORL. C’est vers 1935 qu’il a compris que son salut passait par une alimentation et un mode de vie les plus sains possibles.

Dès les années 40, ce pionnier faisait la promotion de la vie au naturel et exploitait déjà tous les moyens de communication de l’époque… À noter que Jean-Pierre, son fils, tenait le rôle principal des enfants jouant dans le film « Nous les gosses », réalisé par Pathé et sorti en 1941 !
Puis ce fut la création de la première revue grand public « La Vie Claire » en 1946, afin de faire connaître et de partager les réflexions et expériences sur l’alimentation naturelle, l’agriculture sans engrais  chimiques, la culture du blé, proposer des menus sans viande, des  recettes de 
légumes cuits à l’étouffée, la défense de la Nature, de l’Herboristerie… et informer les lec-teurs sur les pollutions de l’eau, de l’air, des aliments, par les médicaments chimiques, sur les perturbations immunitaires… jetant ainsi les bases de ce que l’on appelle aujourd’hui : l’Écologie. Jean Pierre y participait beaucoup. 
C’était un des premiers pas vers ce qui, de nos jours, permet à un nombre de plus en plus grand de prendre conscience de la responsabilité que nous avons vis-à-vis de nous-mêmes, de la Terre et de tout ce qui nous entoure.
Dès 1948, les Geffroy sont à l’initiative de l’ouverture d’une coopérative de produits sains et 
naturels dans le Quartier Latin à Paris dont Jean-Pierre s’occupait activement… Elle avait été installée sous l’une des salles de l’Hôtel des Sociétés Savantes où son père Henri-Charles re-cevait chaque samedi après-midi des amis de La Vie Claire, et donnait des conférences pour initier le public. Je me souviens de quelques-unes, très novatrices, passionnantes et éclai-rantes offertes par divers intervenants, qui m’ont permis de comprendre le rôle de l’alimentation et de tout le reste pour garder une bonne santé. 

Puis un réseau de petits magasins s’est créé en France, en Belgique, et en Suisse. 
Et Jean-Pierre a même ouvert à Paris, un restaurant végétalien !!!

Les actions n’ont pas manqué tout au long de sa vie…
Merci à toute la famille Geffroy d’avoir fait partie des initiateurs d’une longue lignée, et ce n’est pas fini.
Que Jean-Pierre Geffroy et tous les autres membres de sa famille reposent en paix et dans la lumière, et continuent avec nos amis Sylvie Simon, Jacqueline Bousquet, Michel Georget, Mr Jean Boucher (le pain bio Lemaire Boucher) ... et tant d’autres, à nous protéger et à penser à nous. 
En cette période difficile, nous avons besoin de réunir toutes nos énergies ici présentes et celles venues d’ailleurs pour rester debout et surtout en bonne santé et préserver l’avenir de notre habitat : la Terre. 

L'œuvre de La Vie Claire continue - notamment par le biais de l’association AGNVS (Associa-tion les Guides de la Nature, de la Vie et de la Santé) -, pour faire connaître un nouveau mode de vie et de pensée, au bénéfice de tous et de tout... 
Une page se tourne, mais la VIE continue. »

Dr Martine GARDÉNAL - 27 avril 2021


 

Hommage au Dr Edward Yazbak, décédé le 08 avril 2021

Hommage au Dr Edward Yazbak, décédé le 08 avril 2021

Cet éminent médecin pédiatre américain a beaucoup apporté sur l’autisme régressif et surtout sur le syndrome du bébé secoué.
En recommandation, (entre autres), le texte publié par le NVIC sur cette question, il est fondamental pour qui veut prouver que les vaccins sont à l’origine de ce syndrome (version en français possible sur Internet) :

https://www.nvic.org/Doctors-Corner/Edward-Yazbak/Multiple-Vaccinations-and-the-Shaken-Baby-Syndrome.aspx
https://yazbakarticles.wordpress.com/


F. Edward Yazbak, MD, FAAP a pratiqué la pédiatrie et a été médecin scolaire dans le nord du Rhode Island pendant 34 ans. Le Dr Yazbak a été directeur pédiatrique de l'étude sur le déve-loppement de l'enfant et membre adjoint de l'Institut des sciences de la santé de l'Université Brown. Il a été directeur clinique adjoint pour les maladies infectieuses à l'hôpital Charles V. Chapin et directeur de la pédiatrie à l'hôpital Woonsocket de Rhode Island.
Depuis 1998, le Dr Yazbak mène des recherches sur l'autisme régressif. Il a publié de nom-breux articles sur la prévalence, les causes auto-immunes et la relation entre le développe-ment de 
l'autisme régressif chez les enfants dont les mères ont été soumises à une vaccination répé-tée contre le virus vivant, ainsi que sur la relation entre la prolifération de plusieurs vaccins et les événements indésirables du vaccin conduisant à l'autisme. 

Suite de l'article en téléchargeant le PDF


 


Yazbak décès.pdf

 

Hommage à Jean-Marie Mora par Jean-Pierre Eudier

Hommage à Jean-Marie Mora par Jean-Pierre Eudier

Décédé le 19 décembre 2020

Ancien président de la LNPLV de 1993 à 2016

Hommage de Jean-Pierre EUDIER, président actuel de la LNPLV :

C’est avec une grande émotion que je vous fais part du décès subit de notre ami, M. Jean-Marie Mora, ancien président de la LNPLV.
Jean-Marie s'est éteint discrètement dans la nuit du 18 au 19 décembre. Malgré un état de santé devenu fra-gile depuis quelques années, il nous adressait régulièrement des messages et restait très attaché à notre as-sociation.
Jean-Marie Mora fut président de la Ligue pendant 23 ans, de 1993 à 2016. Nous saluons son engagement exceptionnel, son dévouement, cette longue série de mandats qu’il a acceptés et assumés inlassablement, pour notre association, nos membres, et la cause que nous défendons. 
Merci, Jean-Marie !

Au nom des membres de la Ligue et au nom du Conseil d’administration, je m’associe à la douleur de la fa-mille et je lui adresse nos condoléances et le témoignage de notre sympathie.


 

Hommage à Jean-Marie Mora par Françoise Joët

Hommage à Jean-Marie Mora par Françoise Joët

Décédé le 19 décembre 2020

Ancien président de la LNPLV de 1993 à 2016

Hommage de Françoise Joet :
« L’annonce du décès de Jean-Marie Mora m’attriste beaucoup. Je le savais malade et son silence me laissait présager hélas, sa disparition.
Notre différend qui surgit lorsque la Ligue voulut se mettre en sommeil, alors que l’on venait de lancer la vaccination contre l’hépatite B, et la création de l’association ALIS qui s’en suivit, avaient refroidi nos rela-tions. Néanmoins nous avions repris le contact à plusieurs reprises lors de diverses rencontres dont une au siège de la Ligue à Chavanod.
Je garderai de lui l’image d’un militant sincère et dévoué. Avec Madame Delarue à l’époque où je faisais par-tie du comité de direction de la Ligue, nous étions tous de fervents défenseurs de la liberté vaccinale et Jean-Marie n’a jamais baissé les bras.
J’adresse à sa famille mes très sincères condoléances. Bien amicalement. »

 


 

Hommage à Jean-Marie Mora par Jean-Pierre Auffret

Hommage à Jean-Marie Mora par Jean-Pierre Auffret

Décédé le 19 décembre 2020

Ancien président de la LNPLV de 1993 à 2016

Hommage de Jean-Pierre AUFFRET :
J'ai le grand regret de vous faire part du décès de Jean-Marie MORA, ce matin, à l'âge de 76 ans.
Il a pendant près de 20 ans présidé aux destinées de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations, et réussi malgré de nombreuses difficultés à entretenir le mouvement malgré les coups redoublés d'une industrie pharmaceutique à l'affût de nouveaux marchés, de journalistes asservis, de politiciens trop heu-reux de faire de la santé publique à moindre coût et à leur plus grande gloire, et malgré l'inconséquence d'aventuriers divers trop heureux d'exploiter le courant des rebelles de la santé, au point d'atteindre la rationalité de notre action !
Il disparaît alors que l'introduction de vaccins mondiaux contre la Covid fait surgir à un autre niveau une circonspection inespérée à l'endroit des vaccinations : une lueur d'espoir dans son crépuscule !
Adieu, Jean-Marie !


 

Brandy Vaughan, décès de la lanceuse d'alerte,

Brandy Vaughan, décès de la lanceuse d'alerte,

Aphadolie News Worldwide

12 décembre 2020

Brandy Vaughan, âgée de 47 ans, anciennement cadre de haut niveau chez Merck & Co, l’un des plus puissants groupes pharmaceutiques de la planète, fut retrouvée morte par son fils de 9 ans.
Elle avait quitté Merck & Co après avoir compris que le Vioxx, médicament dont elle avait participé à sa commercialisation, avait finalement causé la mort de plusieurs centaine de milliers de patients à travers le monde.

Lire l'article en cliquant ici



 

Brandy Vaughan, décédée en quelques heures

Brandy Vaughan, décédée en quelques heures

Une lançeuse d'alerte âgée de 47 ans est morte en quelques heures à son domicile, sans appeler le moindre secours.
« J'ai choisi le courage. J'ai choisi la compassion. J'ai choisi l'intégrité. J'ai choisi la santé. J'ai choisi l'honnêteté. Et surtout, j'ai choisi l'amour. »
Brandy Vaughan

Hommage rédigé par l'AIMSIB, par le Dr Vincent Reliquet.
La Ligue s'associe sans réserve à ce témoignage de sympathie envers cette combattante qui a sacrifié sa carrière au bénéfice de vérités dérangeantes.

Jean-Pierre Eudier, le président de la LNPLV a eu le privilège de rencontrer Brandy lors d'une première mission qui lui avait été confiée par la LNPLV (Conférence de presse de Mme Michèle Rivasi à Paris en juillet 2017).
Suite à cette première rencontre, Brandy avait accepté l'invitation à participer à la réunion organisée par la Ligue internationale en marge de la manifestation du 9 septembre 2017 contre les 11 vaccins obligatoires.

Au cours de cette réunion, elle avait fait une brillante présentation de son travail et avait acquis la sympathie de tous les participants.
Sa présence à cette réunion a contribué à l'unité de nos divers mouvements et aux échanges qui se poursuivent encore aujourd'hui.

Lire l'article en cliquant ici



 

Hommage à Michel Georget - Déjà 1 an le 18/03/2020

Hommage à Michel Georget - Déjà 1 an le 18/03/2020

Un an déjà sans Michel Georget
Triste anniversaire en ces temps de tourmentes sanitaire et économique, son décès ne peut être oublié. Lui l’expert en vaccin et en immunologie se serait passionné de l’irruption de ce nouveau SRAS. Le souvenir que nous gardons de Michel est indissociable de sa vision sereine des maladies infectieuses, de leurs prises en charge et de l’arsenal thérapeutique comme politique que l’Humanité choisit, à tort ou à raison, d’adopter. Ce confinement forcé peut-il nous pousser à lire, voire relire, ses ouvrages? Le novice en vaccinologie trouvera facilement de nombreuses réponses à ses questions (1), le lecteur plus confirmé également (2), l’allergique à la lecture aussi (3). COVID-19, immunité, HLA, terrain… Bonne lecture.


♦ https://www.aimsib.org/

https://www.aimsib.org/2020/03/29/un-an-deja-sans-michel-georget/

Hommage au Dr Jean Pilette

Hommage au Dr Jean Pilette

Décédé le 20 septembre 2019

C’est avec le coeur lourd que je vous annonce le décès hier de notre membre honoraire, M. Jean Pilette. Le Dr Pilette a travaillé dès le début de la création de l’EFVV (European Forum for Vaccine Vigilance). Il a été un pionnier de la recherche sur les effets indésirables des vaccins et un expert sur le vaccin contre la poliomyélite.
Son livre sur la polio (en français et en néerlandais) est toujours un ouvrage de référence sur ce vaccin. En parallèle de son travail avec nous, il a publié des travaux importants sur le rôle de l’aluminium et autres
additifs dans les vaccins.
Le Dr Pilette était un ami personnel de la famille Tremante en Italie. Il a d’ailleurs traduit le livre de Giorgio en
français. («Majeur et vacciné..." ou... le droit de vivre?” )
Quelques temps après, le Dr Pilette a étudié les effets néfastes des ondes électromagnétiques. Dans ce domaine également, il a été un pionnier et une fois de plus une référence pour beaucoup. Son travail a toujours été très minutieux.
Jean était un homme d’une grande intégrité intellectuelle.
Ses publications courageuses et son travail de médecin homéopathique lui ont valu plusieurs conflits avec la
commission éthique, mais il est resté ferme et n‘a jamais changé son point de vue.
Il a certainement été un exemple et une inspiration pour beaucoup.
Paix à son âme.
Dr Kris Gaublomme (Président de la EFVV)

 


Hommage à Michel Georget

Hommage à Michel Georget

Décédé le lundi 18 mars 2019

Michel Georget, professeur agrégé de biologie, nous a quittés le lundi 18 mars 2019. Vous l'avez tous connu et nombre d'entre vous a travaillé à ses côtés ou a assisté à ses nombreuses conférences. Je le savais très malade et affaibli depuis plusieurs mois mais il m'avait demandé de rester discret. Sa disparition était hélas attendue.  Michel a d’abord été pour moi un maître, puis un ami qui m’a témoigné sa confiance à plusieurs reprises. Je ne serai pas à cette place de Président de la Ligue aujourd’hui sans ses conseils et ses encouragements. Michel avait succédé à Fernand et Simone Delarue à la présidence de la Ligue en 1992 avant de céder la place à Jean-Marie Mora afin de continuer son dévouement à l’enseignement et à ses recherches qui ont abouti à la publication de ses ouvrages scientifiques devenus pour nous tous, des œuvres de références en matière de vaccination et d’immunologie naturelle.

 

Jean-Pierre Eudier, Président de la LNPLV      

 

 


Hommage au Pr Pierre CORNILLOT

Hommage au Pr Pierre CORNILLOT

Décédé le 10 janvier 2018

Médecin et biologiste des hôpitaux, agrégé de biochimie, puis maître de conférence à la faculté de médecine de Paris, il a fondé la faculté de santé, médecine et biologie humaine de Bobigny ; il en devient le doyen en 1968.

 

Hommage à M. Ferdinando Imposimato

Décédé le 02 janvier 2018


La Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations tient à rendre hommage à M. Ferdinando Imposimato et présente ses sincères condoléances à sa famille et au peuple italien.

Décédé subitement le 2 janvier 2018 à 81 ans, M. Imposimato était une personnalité très appréciée et estimée en Italie. Èlu député et sénateur, puis pressenti pour la présidence de la République, il avait été juge d'instruction et dirigé l'opération « mains propres » contre la mafia dans les années 1980. Il était Président honoraire de la Cour de Cassation italienne.

Surnommé l'homme aux mille batailles pour la légalité, la justice, la défense des valeurs constitutionnelles et la démocratie, il avait pris fermement position, publiquement, contre la loi d'extension des obligations vaccinales en Italie, la déclarant anticonstitutionnelle, et participé aux manifestations.

Invité à Paris, il n'avait malheureusement pas pu venir à la réunion du 9 septembre 2017 et à la manifestation qui avait suivi.

Il préparait une action en justice contre la ministre de la santé Italienne.

Sa disparition est une grande perte pour la démocratie.


 

Hommage à Sylvie Simon

Décédée le 08 novembre 2013

Collaboratrice fidèle, passionnée et compétente de la Ligue depuis de longues années, Sylvie Simon nous a quittés vendredi 8 novembre 2013, à l'âge de 86 ans. Mais elle reste et restera vivante à travers ses paroles et ses écrits, un héritage exemplaire.
Sa disparition laisse un grand vide au cœur de tous ceux qu'elle a soutenus dans un combat inlassable pour la vérité et la liberté, de tous ceux dont elle a éveillé la conscience, de ses amis et de sa famille à qui nous adressons nos sincères condoléances.

Quelques liens pour la retrouver :

 et bien entendu son blog – qui continuera à vivre et dont les articles subsisteront –, et sur lequel un livre d'or a été ouvert en hommage.

Sylvie Simon

 


 

In memoriam

Simone DELARUE nous a quittés

Il n'y a pas si longtemps encore nous pouvions converser avec celle qui fut notre présidente de 1979 à 1993, et retrouver dans son propos, à la veille de ses 90 ans, les mêmes intonations, la même vivacité, la même conviction.

Le titre lui échut au décès de son époux, Fernand Delarue, président de 1968 à 1979, mais son rôle, leur rôle, remonte aux débuts mêmes de la Ligue aux côtés de Marcel Lemaire.

Ils connurent en 1964 l'instauration de l'obligation du vaccin antipoliomyélitique, mais dès lors l'indemnisation par l'État des dommages consécutifs à une vaccination obligatoire. Ils participèrent à éviter l'interdiction de la Ligue. Tous deux ont veillé à en préserver l'indépendance, multiplié les conférences (pensons au débat mémorable de M. Delarue face au Pr Lépine, auteur du vaccin antipolio), les interventions auprès des parlementaires pour rétablir la liberté, malgré divers durcissement des lois françaises. En 1972, l'Armée française admit ainsi que les recrues refusent les vaccinations...
Les nombreux livres et articles de M. et  Mme Delarue ont étayé une argumentation rationnelle...

Que d'énergie au service de la liberté, de la défense de l'individu, d'une médecine personnalisée... au point que les tenants de la vaccination systématique ne parlent que « des Ligues » et d'un puissant lobby, et n'ont finalement que l'invective pour refuge !

Tous deux nous ont appris à remettre en cause un dogme vaccinal toujours vivace, mais que fragilisent chaque jour davantage le développement de la communication et l'avidité de fervents pastoriens.
Nous espérons ajouter bientôt à leurs mérites celui du retour de la liberté.

Un grand merci à tous deux. Un chaleureux soutien à leurs proches.