Dans la presse

Covid-19 - Pas de vaccin = pas de vol international pour cette compagnie aérienne

Covid-19 - Pas de vaccin = pas de vol international pour cette compagnie aérienne

L'INDEPENDANT

23 novembre 2020

La compagnie aérienne australienne Qantas a indiqué que le vaccin contre le coronavirus serait obligatoire pour les voyageurs de ses vols internationaux. 
" Pour les personnes qui viennent en Australie ou pour ceux qui en repartent, nous considérons que le vaccin contre le coronavirus est une nécessité ", a affirmé Alan Joyce, le PDG de Qantas dans l'émission " A current affair " de Channel 9.

Lire l'article en cliquant ici



 

 

https://antipresse.net/hold-up-la-part-infalsifiable/?fbclid=IwAR0Sm5JtfCL52rBpS4aIklz-AWTa2p-yg5Os2Ws5omKhlk7MHab9Fgbw-Rk

Hold-Up, la part infalsifiable

ANTIPRESSE

15 novembre 2020

Hold-Up est une production professionnelle, réalisée par un vieux routier du reportage. Elle émane du système — et le système, par son rejet épidermique, s’est discrédité lui-même. Par la stupidité de sa réaction, il lui a assuré une publicité inespérée auprès de millions de spectateurs​
Lire l'article en cliquant ici



 

 

https://medicalkidnap.com/2020/11/16/forced-vaccination-law-in-denmark-abandoned-after-public-protests/?fbclid=IwAR3kpiAQEjXsgT9wVrklXC1AMLpSHT9c7KRML3O1AXa6zF03JcZyoW0MwH8

Forced Vaccination Law in Denmark Abandoned After Public Protests

La loi sur la vaccination forcée au Danemark abandonnée après des manifestations publiques

Medical Kidnap - 16 novembre 2020

Danemark : la loi d'obligation annulée.
Lire l'article en cliquant içi 



 

 

https://www.lepoint.fr/societe/corse-un-maire-rend-le-port-du-masque-non-obligatoire-06-11-2020-2399730_23.php?fbclid=IwAR0pCkkEtglCa8PxGq5EBRQpZkJs3zNrKUHKKZ8kyc1pH6RCbZCfG0eFbSU

Corse : un maire rend le port du masque… non obligatoire

Le Point

06 novembre 2020

La municipalité de Sari-Solenzara a délibéré afin que cette protection faciale ne soit plus imposée. Au mépris des directives préfectorales.
Lire l'article en cliquant içi 



 

 

http://www.regards.fr/idees-culture/article/tribune-le-confinement-constitue-un-remede-pire-que-le-mal-pour-la-societe

Le confinement constitue un remède pire que le mal pour la société française

Regard.fr

29 octobre 2020

Plus de 300 universitaires, scientifiques, professionnels de la santé, du droit, de l’éducation et du social, ainsi que des artistes, se déclarent « atterrés » par des discours officiels qui dramatisent indûment la réalité afin de justifier des mesures de confinement.
Lire l'article en cliquant içi 



 

 

https://ripostelaique.com/reconfiner-les-francais-serait-un-nouveau-crime.html

Reconfiner les Français serait un nouveau crime !

Dr Nicole Delépine

Riposte Laïque - 26 octobre 2020

Malades chroniques et futurs malades, victimes désignées d’un éventuel reconfinement accepteront-ils silencieusement leur sort ? Pour sauver des vies ? Quelles vies ?
Le « conseil scientifique » désigné par le président et les médias font tout pour affoler la population et la préparer à un dangereux re-confinement totalement injustifié. Ce faisant, il menace à nouveau la santé et pour certains la vie des malades aigus, chroniques et des futurs malades.
Les victimes d’un nouveau confinement aveugle (qui ne sépare pas les malades des personnes saines) seraient une nouvelle fois bien plus nombreuses que l’hypothétique gain de malades du covid19.​

Lire l'article en cliquant içi


 

 

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/nouvelles-mesures-sanitaires-le-senat-rejette-la-declaration-du-gouvernement?fbclid=IwAR1SvN_D4ZuExIArDpgOfPBm5W-Kn48q3Yg819_ayuLyX8T6

Nouvelles mesures sanitaires

le Sénat rejette la déclaration du gouvernement

PUBLIC SENAT - 29 octobre 2020

Au lendemain de l’annonce d’un nouveau confinement par Emmanuel Macron, le Sénat a rejeté par 178 voix contre, 130 voix pour, 27 abstentions, les nouvelles mesures sanitaires présentées par Jean Castex
Lire l'article en cliquant içi 



 

 

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/errare-humanum-est-perseverare-diabolicum

Edito de Jean-Pierre Eudier

L'erreur est humaine, persévérer est diabolique

Pour France Soir - 24/09/2020

L'édito de Jean-Pierre Eudier, Président de la LNPLV, de la lettre d'information de septembre 2020, a été publié dans France Soir : 
" De nos jours, le monde entier voit les virus comme des ennemis et en portant un tel regard, notre société se tourne vers la mort ".
Suite de l'article en suivant le lien 



 

 

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-masque-protege-t-il-contre-la-transmission-du-coronavirus-sans-danger-ou-bien

Le masque protège-t-il contre la transmission du Coronavirus ?

Sans danger ou bien objet de "régression massive" vers un état plus primitif

Dr Nicole et Gérard Delépine
France Soir - 16/09/2020

Depuis que Karine Lacombe et les  quelques membres de stop postillon ont appelé au port du masque en tout lieu et pour tous et que l’obligation du port du masque fait tache d’huile en France, il est prudent, si on ne veut pas être traité de complotiste de sanctifier celui-ci.

Mais s’agit-il d’une simple croyance, de propagande à visée politique ou de science reposant sur des faits établis ?
La croyance dans l’efficacité du masque ne repose sur aucun élément scientifique

En mars et avril 2020, au plus fort des contaminations et des malades réels, le gouvernement d’Édouard Philippe a expliqué successivement que les masques étaient inutiles pour la population générale, puis qu’ils ne pouvaient pas être efficaces, car les Français ne savaient pas les mettre ni les retirer correctement.  Des médecins parlaient de « légende urbaine », les mêmes qui aujourd’hui veulent greffer un cerveau aux collègues qui osent poser des questions et critiquer éventuellement ce port obligatoire, partout et à tout âge ou presque.

Lire l'article en cliquant sur ce lien



 

 

http://www.francesoir.fr/societe-sante/les-vaccins-ogm-retour-sur-une-decision-en-catimini-au-parlement-europeen?fbclid=IwAR21Q2Me2Nk55Zz83Cg7RUeh9cmkLNa9P65n5kEMedmfinS8Rep0VFFrTMw

Vaccins OGM, retour sur une décision en catimini au Parlement européen

INTERVIEW EXCLUSIVE : Michèle Rivasi, députée européenne

France Soir - 07/09/2020

Michèle Rivasi est spécialiste des questions de santé environnementale et de santé publique au Parlement européen où elle mène un combat sans relâche pour la transparence et l’accès aux données et à l’information, contre les lobbys qui nous empoisonnent : agro-alimentaire, chimique, pharmaceutique.  Elle est professeure agrégée de sciences naturelles et titulaire d’un DEA en didactique des sciences.

Le 10 juillet 2020 a été voté en catimini au parlement européen sans vrai débat démocratique, en urgence, une loi sur les vaccins OGM qui pourrait nous impacter tous.  Michèle Rivasi nous explique :
" Le Parlement européen a adopté le 10 juillet 2020 une proposition de la commission européenne visant à alléger les exigences préalables aux démarrages d’essais cliniques avec des médicaments consistant ou contenant des OGM. "

Suite de l'article en suivant ce lien 



 

 

https://www.nexus.fr/actualite/sante/toussaint-rfi/?fbclid=IwAR1gwHD_qN3-U5EZQrVBmS0kixXw5WKN8Lc9sk77_Y2iF60baaJclayLmUY

" Sur les 500.000.000 d'habitants en Europe, il y a eu précisément 136 décès "

Pr Toussaint

NEXUS septembre 2020

Pr Toussaint : « Sur les 500.000.000 d’habitants en Europe, il y a eu précisément 136 décès (le 31/08). On a eu des taux 100 fois plus élevés au printemps »
Le Pr Toussaint est engagé depuis plusieurs semaines en faveur d’une médecine rationnelle et milite pour rétablir les faits concernant l’épidémie de coronavirus.
Jean-François Toussaint, professeur de physiologie à l’université de Paris-Descartes et directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes), s’oppose fermement et factuellement aux erreurs d’interprétation répétées voire assénées dans les médias mainstream depuis la fin de l’épidémie. Il dénonçait, arguments à l’appui, la dangerosité des règles sanitaires liberticides au micro de RFI, le 1er septembre dernier​.

Lire l'article en cliquant sur ce lien 


 

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-port-du-masques-pour-les-enfants-cest-de-la-maltraitance

Le port obligatoire du masque pour les enfants, c'est de la maltraitance !

Docteurs Nicole & Gérard Delépine

21 août 2020

Au secours, ils s’en prennent encore à nos enfants !

Veut-on vraiment casser nos enfants tant que le plan scolaire que psychique ?  L’incroyable prise de position exposée à nouveau dans Libération nous a fait bondir, voire désespérer. Qu’est-ce que ce pays qui sacrifierait ses enfants au nom d’intérêts financiers et de querelles politiques et certainement pas médicales ? 

Suivre ce lien pour lire l'article


 

https://putsch.media/20200820/tribunes/la-culture-du-debat/covid19-la-mascarade-a-assez-dure-comment-la-combattre-par-le-docteur-nicole-delepine/

Covid19 : « La mascarade a assez duré, comment la combattre? »

Docteur Nicole Delépine

20 août 2020

Nicole Delépine, ancien Chef de Clinique des Hôpitaux, spécialisée en pédiatrie puis en cancérologie.
Elle a dirigé notamment l’Unité Fonctionnelle de Cancérologie de l’Adolescent et de l’Adulte Jeune de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (92)
Chacun aura compris que le masque obligatoire en l’absence d’épidémie, alors que les hospitalisations et décès sont de quelques unités dans un pays de 67 millions d’habitants, est une apparence de talisman pour vous protéger d’un danger mythique, mais avant tout une muselière pour nous faire taire.

Lire l'article en cliquant sur ce lien


 

https://www.nexus.fr/actualite/news/medecins-pour-la-verite-covid-19/?fbclid=IwAR1wXbmJIeMQL18O_fJ0cz0rHk68u2yy4q9Z2QRcXINJ5f2q_7ZMY4nN0OQ

" Médecins pour la vérité "

Magazine Nexus

10 août 2020

Des médecins dans plusieurs pays, unis sous le nom « Médecins pour la vérité », ont organisé une conférence filmée pour expliquer les buts et raisons de leur engagement, donner à d’autres envie de les rejoindre et présenter où en sont leurs travaux.

Lire l'article en cliquant sur ce lien


 

 

https://ripostelaique.com/le-masque-en-pleine-canicule-encore-une-decision-criminelle-dolivier-veran.html

Le masque en pleine canicule, encore une décision criminelle d'Olivier Véran

Par le Dr Nicole Delépine

Publié le 07 août 2020

La mascarade du masque de ce mois d’août en pleine canicule est superfétatoire
"Nous avons déjà partagé, en particulier sur ce site, depuis deux mois nos réticences à ce port du masque, de moins en moins acceptable au fur et à mesure que la fin de l’épidémie se confirme et que la chaleur rend son utilisation encore plus délétère. Partageons aujourd’hui le cri d’alarme de Jacques-Henri Daudon qui chaque jour tente d’alerter son prochain, pour le seul bénéfice de nos enfants."

Lire l'article en cliquant sur ce lien 

 

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/belgique-masques-et-confusion-entre-tests-positifs-dits-cas-et-vrais-malades

Belgique, masques et confusion entre tests positifs (dits « cas ») et vrais malades. Dommage !

Dr Gérard Delépine pour France Soir

03 août 2020

Les responsables belges sont-ils encore plus fous que les français ? L'erreur est humaine, mais la persévérance dans l'erreur est diabolique.

Lire l'article en cliquant sur ce lien


 

 

https://www.journalistenwatch.com/2020/08/01/angela-volk-hunderttausende/

Des centaines de milliers de personnes manifestent malgré les représailles

Berlin 01 août 2020

Journée de la Liberté

Depuis les manifestations de lundi en RDA en 1989, les médias d'Etat puissants et fidèles sur le sol allemand n'ont pas fait autant d'efforts que lors de la manifestation à grande échelle d'aujourd'hui "Journée de la liberté" à Berlin pour empêcher les citoyens protestataires d'exercer leurs droits constitutionnels.

Lire l'article en cliquant sur ce lien
 (traduction en français en cliquant sur l'onglet)


 

https://ripostelaique.com/une-nouvelle-secte-est-nee-les-porteurs-de-masque.html

Une nouvelle secte est née : les porteurs de masque !

Par Dr Nicole Delépine

30 juin 2020

Le port du masque compulsif.
La conduite sectaire post-Covid trop répandue, à risque psychique individuel et collectif, favorisée par la consultation compulsive d'internet. La seconde vague est psychiatrique.


Lire l'article en cliquant sur ce lien


 

https://www.nexus.fr/numero-special

NEXUS JUIN 2020

Recevez ce magazine gratuitement

En plein confinement, et alors que notre magazine était à l’arrêt, toute l’équipe de NEXUS s’est mobilisée pour vous proposer un numéro exceptionnel, totalement numérique, totalement gratuit !
Nous voulons partager avec vous quelques-uns de nos sujets particulièrement adaptés pour vous déconfiner l’esprit en cette période trouble. Mais nous n’en sommes évidemment pas restés là.
Vous découvrirez dans ce numéro, en exclusivité, une enquête spéciale sur l’OMS et son sulfureux président dont le parcours lié au terrorisme laisse perplexe !
Vous trouverez aussi dans nos colonnes un dossier spécial Covid-19. Nous vous invitons, l’espace de cette lecture, à découvrir les mystifications qui ont entouré cette pandémie, et à comprendre le fonctionnement et les propriétés des virus en général et du SARS-Cov-2 en particulier. Vous disposerez ainsi de tous les éléments nécessaires à une pensée autonome et libre.


L'article en cliquant içi


 

Point de vue Image du Monde

Point de vue Image du Monde

Février 1956

Les vaccins faisaient déjà parler d'eux

 

 


"Immunité de groupe : Science ou magie ?"

"Immunité de groupe : Science ou magie ?"

Article rédigé par Senta Depuydt

A lire dans le magazine Nexus N° 126 de Janvier Février 2020

https://www.nexus.fr/


 

NEXUS

NEXUS

N° 126 - Janvier - Février 2020

2 articles de Senta Depuydt :  
--> "Vaccins, chronique d'une dictature mondiale" 
-->  "L'immunité de groupe, science ou magie"


 

"Vaccins obligatoires, enquête d'une maman biologiste"

"Vaccins obligatoires, enquête d'une maman biologiste"

Hors Série NEXUS N° 1 - Décembre 2019

Article rédigé par Anne Gourvès, docteure en biologie spécialisée en génotoxicologie

Le premier hors série du magazine Nexus, avec entre autres un article très complet sur la vaccination obligatoire, rédigé par Anne Gourvès.


 

 

Article paru dans Biocontact - Juin 2018

Le 26 mars 2018, la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) a saisi le Conseil d’État d’un recours pour excès de pouvoir contre le décret n° 2018-42 du 25 janvier 2018 relatif à la vaccination obligatoire. Ce décret a été pris pour l’application de l’article 49 de la loi du 30 décembre 2017 qui a porté de 3 à 11 le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants nés après le 1er janvier 2018. Le décret du 25 janvier 2018 fixe ainsi les modalités de mise en œuvre des 11 vaccinations qui doivent être pratiquées sur les nourrissons avant l’âge de 18 mois, sous peine de refus d’admission ou de maintien dans tous les lieux accueillant des collectivités d’enfants (crèches, écoles, centres de loisirs, etc.).

Un contexte plus économique que sanitaire

    Il faut tout d’abord rappeler que l’obligation vaccinale a été introduite en France comme moyen d’enrayer les épidémies qui ont frappé une grande partie de la population au XVIIIème, XIXème et au début du XXème siècle.

    Pour la population générale, l’obligation vaccinale a été instaurée, pour la première fois, par la loi du 15 février 1902 concernant le vaccin antivariolique. Cette obligation s’est par la suite étendue au vaccin antidiphtérique (1938), au vaccin antitétanique (1940), au vaccin contre la tuberculose, à savoir le BCG (1950) et enfin au vaccin contre la poliomyélite (1964).

    La fin des épidémies a naturellement marqué la fin de l’expansion de l’obligation vaccinale.

    Toutefois il faut noter que l’obligation est presque toujours intervenue alors que la maladie était déjà en voie de régression très forte, comme c’est le cas pour la poliomyélite ou la rougeole, ou sans empêcher l’expansion de la maladie comme pour la diphtérie.


 


Biocontact_Juin2018.pdf
Obligations vaccinales

"Vaccins obligatoires"

Nexus de Novembre décembre 2017

Par Anne Gourvès, Vincent Reliquet, Pierre Lance, Michel Georget, Serge Rader, Bernard Guennebaud, Michel de Lorgeril

https://drive.google.com/file/d/1zhOzSHZvy_qX4tdEra-pfjoY7DqykvM9/view


 

"Autisme, vaccins et politique, tout sur un sale business"

"Autisme, vaccins et politique, tout sur un sale business"

NEXUS n° 109 - Mars Avril 2017

NEXUS, Magazine d'information indépendant - n° 109 (mars-avril 2017)
http://www.nexus.fr/magazine/numero-109/

Après un débat avorté sur la vaccination en France, la censure du film Vaxxed, de la dissimulation à la catastrophe, réalisé par le Dr Wakefield, révèle les enjeux d’un des sujets les plus pénibles qui soient : la vaccination et la montée de l’autisme. Vaxxed est porteur d’une véritable onde de choc. Coup de projecteur sur un sujet brûlant que les politiques et les médias cherchent à enterrer à tout prix.


 

Science et Vie - Septembre 2016

Article "Et si on arrêtait de se vacciner"

Réponse de M. Michel GEORGET

Permettez moi de vous faire part de quelques remarques à propos de l'article "Et si on arrêtait de se vacciner", paru dans le n°1188 de Science et Vie (septembre 2016).

Tout d'abord, dans tous les exemples que vous citez, vous parlez de « mortalité » alors qu'il  s'agit de « létalité » (nombre de morts parmi les malades), la mortalité étant le pourcentage de décès dans une population considérée globalement (malades et non malades). Seuls vos chiffres pour l'hépatite B semblent correspondre à un taux de mortalité (mais très au-dessus de la réalité).

Vous jouez tout de même un peu trop sur la peur, et à sens unique. L'Europe entière (et peut-être même le monde !) a su qu'un enfant espagnol était décédé de la diphtérie, mais qui a appris les décès de trois nourrissons suite à l'injection simultanée de l'Infanrix hexa® et du Prévenar® ? À propos des maladies infantiles (coqueluche, rougeole), la mortalité avait régressé respectivement de plus de 95 et 99 % avant les campagnes de vaccination.

On ne peut que se réjouir de la disparition de la polio, en Inde par exemple, mais il faut aussi considérer l'explosion de la paralysie flasque aiguë dont l'OMS recense chaque année plus de 100 000 cas dans le monde, dont 60 000 en Inde, maladie qui a les mêmes symptômes que la polio mais dont la létalité est deux fois plus élevée.

Il faut aussi prendre en compte le déplacement de l'équilibre écologique du monde microbien induit par les vaccinations comme cela est observé pour les méningocoques, les entérovirus, les pneumocoques, les Haemophilus et probablement bientôt pour les papillomavirus, ce qui rend problématique l'efficacité des vaccins.

Vous ne donnez en bibliographie que le livre de Mmes Guimezanes et Mathieu. Pour la préparation de votre n° Hors série à paraître en décembre prochain, vous pourriez aussi prendre connaissance de L'apport des vaccinations à la santé publique, la réalité derrière le mythe ou encore Vaccinations, les vérités indésirables, ouvrages que j'ai publiés après avoir analysé 800 publications scientifiques et médicales. Mon éditeur (tél. 05 61 000 999) se fera un plaisir de vous les adresser en service de presse.

Michel Georget   
Agrégé de l'Université
Professeur honoraire de biologie des Classes préparatoires aux grandes écoles.

 


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

26 juin 2015

Une petite fille se meurt...

... à 7 mois, hospitalisée sans espoir depuis 50 jours, dans la journée qui a suivi une double vaccination Infanrix Hexa® et Prevenar 13® dans un centre PMI. D’autres facteurs se sont ajoutés à ce fait initial pour aboutir à un tel drame. Mais nous n’hésitons pas à dire initial, car préalablement à cet acte médical, un examen a dû conclure à la capacité de l’enfant de recevoir un tel cocktail dont l’indication n’est pas évidente : c’est une enfant a priori saine
qu’on a vaccinée ! Même si les causes exactes du drame restent à préciser, la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations ne peut que souligner une fois encore un tragique enchaînement dans lequel des vaccins sont en cause, quel que soit le degré de leur responsabilité. Le scandale n’est pas de le souligner…
Le scandale est de vouloir faire du malheur d’une enfant et de la douleur des siens un rempart contre toute mise en cause des vaccinations : il n’est que de relever la formulation des informations publiées, l’inquiétude du CHU sur une telle mise en cause, les certitudes statistiques et théoriques du Comité Technique des Vaccinations, les chœurs outragés de spécialistes médiatiques et de praticiens grégaires.
En espérant que la vérité soit bientôt établie, publiée et prise en compte, la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations salue et soutient l’intervention de l’UNACS au service d’une famille irrémédiablement marquée par ce nouveau sacrifice à une présumée immunité du troupeau. 

Télécharger le communiqué de presse (PDF)


NEXUS

NEXUS

Des vaccins contenant des embryons humains mis en cause dans l'autisme

Article initialement paru dans NEXUS n°76 (sept.-octobre 2011)

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Une ancienne chercheuse dénonce une pratique inavouable au sein de l’industrie du vaccin, pratique qui serait à l’origine de nombreuses maladies, dont l’autisme."
_____________________________________________________

 

 

Article dans L'Express - 15.09.2009

Jean-Marie Mora

« Le président de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations, Jean-Marie Mora, se félicite de la polémique sur les dangers du futur vaccin contre la grippe A. La pandémie offre une nouvelle tribune à l'association, restée discrète depuis la bataille contre l'obligation d'immuniser les enfants contre la tuberculose par le BCG. 

Les citoyens sont-ils bien informés sur le futur vaccin contre la grippe A ?

Il ne s'agit pas d'information mais d'un énorme matraquage publicitaire en faveur de la vaccination... »

Lire la suite de l'article...

NB : La rédaction de l'hebdomadaire a toutefois jugé bon d'insérer de nombreuses notes précisant la position (différente) des autorités de santé.