Vaccinations animales

OBLIGATION VACCINALE ANIMALE

Aucun vaccin n'est obligatoire pour les chiens et chats nés en France.

Le vaccin contre la rage est obligatoire pour passer les frontières même au sein de l’Union Européenne.

Arrêté du 19 juin 2018 modifiant l'arrêté du 10 octobre 2008 relatif aux conditions et modalités de la vaccination antirabique des animaux domestiques.

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000019675107/2020-10-20/

Article 6, 7,

Les 1ers textes sortis en 2018, annonçaient un rappel obligatoire tous les 3 ans ce qui évidement entrainait une perte de chiffre d’affaire de certains.

Les textes ici et là indique maintenant…. Qu’en fonction des vaccins la protection peut aller jusqu’à 3 ans suivant les fabricants et les pays! Voir ci-dessous.

https://www.anivetvoyage.com/conseils-sante/vaccin/96-vaccin-rage.html

Quand et comment faire vacciner son chien, son chat ou son furet contre la rage

L’identification par puce électronique (ou tatouage lisible réalisé avant le 3 juillet 2011) doit être réalisée avant la vaccination antirabique.

Primo-vaccination

Une seule injection (sauf indication contraire du fabricant selon l'Autorisation de Mise sur le Marché [AMM]).

A partir de l'âge de 12 semaines ou de l'âge de 3 mois en fonction des vaccins.

La vaccination est considérée réglementairement valide au plus tôt 21 jours après la date de l'injection.

La durée maximale de la validité de la primo-vaccination dépend du protocole indiqué par le fabricant et des pays. Elle est précisée dans les RCP des vaccins (Résumé des Caractéristiques des Produits).

Rappels : La vaccination est considérée réglementairement valide dès l’injection de rappel.

En France : le premier rappel ne doit plus forcément avoir lieu 1 an maximum après la primovaccination.

Depuis le 28/06/2018, la durée de la validité de la primo-vaccination peut dépasser 1 an, selon les modalités définies dans les RCP des vaccins.

1 an maximum pour la majorité des vaccins actuellement disponibles sur le marché français (jour pour jour)

Exemple : une primovaccination effectuée le 27/06/2018 sera valide le 18/07/2018 et le rappel devra être effectué au plus tard le 27/06/2019.

Tous les 3 ans maximum pour les vaccins Versiguard® Rabies et Versican® Plus L4R chez le chien

Les rappels ultérieurs sont réalisés selon le rythme fixé dans l’AMM.

1 an pour la majorité des vaccins actuellement disponibles sur le marché français (jour pour jour)

tous les 2 ans maximum pour le vaccin Versiguard® Rabies chez le chat et le furet

tous les 3 ans maximum pour le vaccin Versiguard® Rabies et Versican® Plus L4R chez le chien

tous les 3 ans maximum pour le vaccin Rabisin® pour la vaccination des chiens et des chats

tous les 3 ans maximum pour le vaccin Purevax® Rabies destiné à la vaccination des chats (mise en place de l’immunité : 4 semaines après la primo-vaccination).

Précision du laboratoire : " Voyages dans des pays exigeant un test sérologique de la rage : l’expérience a montré que certains animaux vaccinés, bien que protégés, ne présentent pas le taux d’anticorps de 0.5 UI/ml requis par certains pays. Les vétérinaires praticiens peuvent alors envisager deux vaccinations. Le meilleur moment pour effectuer la prise de sang est environ 28 jours après la vaccination."

Une liste des vaccins antirabiques autorisés en France, établie par l’Agence nationale du médicament vétérinaire, est disponible (mais elle n'est pas à jour).

En Belgique :

Rappel tous les ans, tous les 2 ans, tous les 3 ans ou tous les 4 ans en fonction des vaccins et des espèces.

La liste des vaccins antirabiques autorisés en Belgique, établie par le Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique.

Dans tous les cas, l'intervalle entre les rappels doit respecter la réglementation en vigueur dans le pays.

Si vous êtes mordu par un chien, empressez-vous de nettoyer la plaie le plus rapidement possible.

Comme pour les humains, des effets secondaires existent pour nos chiens et chats…  c’est une autre discussion !

Le vaccin coronavirus pour chat n’est pas autorisé https://loof.asso.fr/download/fiche-cs-PIF-coronavirus-201812.pdf


 

Bien que la LNPLV n'ait vocation qu'à réclamer la liberté vaccinale pour les êtres humains, nous ne pouvons que soutenir l'action d'associations ou de groupements d'éleveurs dont les revendications sont analogues aux nôtres pour leurs animaux.

Document de plainte à compléter (FRANCE) : Site ANSES

AGENCE NATIONALE DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE

Dispositif national de pharmacovigilance vétérinaire

L’objectif de la pharmacovigilance vétérinaire est de pouvoir détecter le plus rapidement possible tout signal émergent, qu’il s’agisse d’un effet indésirable inattendu ou déjà connu, mais dont la fréquence ou la gravité est inattendue afin de prendre ensuite si nécessaire les mesures adéquates de gestion du risque, pouvant aller de l’ajout d’une précaution d’emploi au retrait de l’autorisation de mise sur le marché (AMM).
Pour la FranceCLIQUEZ pour accèder au site 

Pour la BelgiquePharmacovigilance vétérinaire en Europe. Cliquez sur le lien " Formulaire d'établissement de rapport " : 
cliquez ici