Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations
frafsqarhyazeubebgcazh-CNzh-TWhrcsdanlenettlfiglkadeelhtiwhihuisidgaitjakolvltmkmsmtnenofaplptrorusrskslesswsvthtrukurvicyyi

On ne peut pas leur faire confiance

 On ne peut pas leur faire confiance, démonstration.

 

14 juin 2022.

Il y a quelques jours, dans les commentaires de notre article sur le coup d’état mondial de l’OMS repris sur le site Profession Gendarme, j’ai lu les mots de quelqu’un qui disait essentiellement que nous avions tort de croire que de l’incompétence et de la mauvaise foi pouvaient être à l’origine du comportement de l’OMS, car ils faisaient exprès.

Donc, non obstant le fait que chaque personne à l’OMS n’est pas forcément un participant conscient et volontaire, et qu’à défaut de le prouver il aurait été contre productif pour des lecteurs moins éveillés et pour nos frais juridiques déjà conséquents, de le dire, mais sur le fond, l’idée n’était pas sans mérite.

A ce stade, il serait effectivement difficile de feindre que nous croyons encore que les événements autour de la crise du Covid sont un ensemble de coïncidences, ce serait statistiquement risible, d’autant que les architectes de cette crise l’avaient annoncé depuis belle lurette. Nous avons décidé de nous focaliser sur ce qu’il serait le plus utile de dire, notamment pour réveiller un maximum de monde. Avec la bonne posture, la bonne optique, on a plus d’impact.

Mais ce que ce commentaire m’inspire au final, c’est que pour changer les choses au plus tôt, nous avons intérêt à tenir systématiquement les gens pour responsables, et à exiger plus, et cela commence par nous-mêmes.

Réfléchissons ensemble si vous le voulez bien.

 

Etre conscient et volontaire définit à mon sens la responsabilité.

Déjà nous devons tenir responsables ceux dont c’est la charge. Tous. Médecins, scientifiques, hommes politiques, autorités de santé, médias (à ce stade on ne peut plus parler de journalisme) et membre des entreprises qui ont participé à cette mascarade, dont la crise du Covid n’est que la partie émergente.

Jusqu’à notre voisin qui pense que la vérité se définit en répétant les étiquettes du journal de 20h, et qui a participé à la propagande, à la pression, à la souffrance.

Où commence la responsabilité du perroquet qui régurgite juste en bon mouton les mensonges qui changent tous les jours au journal de 20h ?

Où commence la responsabilité de ce RH d’une société de 10 000 personnes qui a pris des mesures aussi dangereuses que le port du masque – un prix Nobel il y a un siècle a prouvé que les cellules avec 15% d’oxygène en moins devenaient cancéreuses en quelques heures, entre autres – ou l’encouragement d’une vaccination qu’il ne pouvait mécaniquement pas savoir être sans risque car encore expérimentale et la documentation sur les premiers essais était encore gardée au secret à l’époque.

 

Eh bien comme tout le monde… Cette responsabilité commence par ce que chacun s’autorise à dire, et même avant, par ce que chacun s’autorise à penser. Nous inclus.

C’est un effort d’intégrité, mentale et comportementale. Quand on ne sait pas, on ne sait pas. Quand quelqu’un dit quelque chose, retenons qui et ce que cette personne a dit, ne décidons pas que cela nous plairait assez pour être la vérité et que cela devient pour autant la vérité.

Et il ne faut pas compter que les choses changeront avant que nous nous tenions ceux en faute pour responsables, que nous tenions tous ces gens autour de nous pour responsables, que nous tenions nos dirigeants pour responsables.

Parce que clairement, gouvernement et autorités, à eux on ne peut pas leur faire confiance, ils le prouvent chaque jour, je vais y revenir. Mais tant qu’on ne leur mettra pas une pression suffisante, et intelligemment, en commençant par nous-mêmes… Il faut s’attendre à pire.

Cela veut dire que nous devons faire un effort, tous, vis-à-vis de la vérité. De la chercher plus que nous ne l’avions fait jusqu’ici, de la présenter d’une manière que les autres peuvent entendre, et d’agir pour changer les choses. Suffisamment. J’espère de tout cœur que vous comprendrez que, pour vous, cela commence par vous, et que cela demande un peu de temps et d’énergie que jusqu’ici vous n’investissiez pas encore. Tenez-vous pour responsable de faire changer les choses.

Pour le dire autrement, protester face à votre autoradio ne sert pas à grand-chose. Et ne pas aller voter parce que  « cela ne sert à rien » ou que « les élections sont truquées », cela les renforce dans l’idée qu’on laissera faire. Et en plus d’agir, le faire de manière efficace est crucial même si cela vous sort de votre zone de confort : leur dire sur un ton méprisant que « ce sont des moutons » ne les aidera pas à comprendre et à changer d’avis, et là distribuer des tracts réveillera peut-être 10 personnes dans votre samedi, réinformer des conversations sur Twitter en réveillera peut-être 1000.

 

Nous aurions tous aimé qu’ils nous laissent vivrent en paix, au pire on pouvait les laisser « taper dans la caisse ».

Mais nous laisser en paix, il ne le feront pas. Ils ne s’arrêteront pas d’eux-mêmes.

 

Car non, nos dirigeants et les dépositaires de la confiance publique (santé et autres) ne sont pas fiables (et oui, le mot ‘fiable’ est un euphémisme), prouvons-le à ceux qui ne l’ont pas encore compris. La preuve est tout autour de nous, chaque jour des gouttes de vérité s’ajoutent à ce qui est en train de devenir un torrent.

Si je reprends ce qui est remonté rien qu’aujourd’hui 14 juin 2022 sur ce point de la confiance que l’on peut accorder aux gouvernements et institutions :

Inutile de préciser comment ce sont les mondialistes qui ont déclenché ces crises, notamment par leurs sanctions stupides contre la Russie (fournisseur de nourriture et d’essence), et en donnant des raisons à Putine d’attaquer en Ukraine (génocide au Donbass, laboratoires biologiques, milices néo nazies…), il suffit d’en regarder les mécaniques pour le comprendre.

  • Nos amis de la fondation de Robert Kennedy tentent d’arrêter le massacre des enfants en agissant auprès des législateurs US pour bloquer l’autorisation des « vaccins » sur les enfants.

https://childrenshealthdefense.org/child-health-topics/take-action/urgent-send-your-lawmakers-rfk-jr-s-letter-to-fda-vrbpac-committee-members/?eType=EmailConfirmation&eId=e0a71adb-260d-4569-8b1f-550df71e6d4c

alors qu’apparemment les statistiques des essais de Pfizer montrent qu’on tue 117 enfants pour 1 que l’on sauve.

Un récapitulatif sur ce point, remonté du jour lui aussi :

https://technofog.substack.com/p/pfizer-data-kids-vaccines-have-terrible?s=w

Etonnant que nous ayons à leur dire pour qu’ils ne puissent pas nier avoir su, et qu’il faille faire pression pour qu’ils évitent de faire le pire ?

Et puis il faut voir l’efficacité des mesures prises :

Trois fois plus d’infections chez les enfants grâce à toutes ces mesures intelligentes depuis deux ans.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-10913639/Children-infected-three-viruses-time-COVID-measures-worn-immune-systems.html

Je ne parlerai pas ici de l’explosion des cas de cancer, on en reparlera.

Oui parce que pour eux, les morts subites « inexpliquées » c’est surtout le réchauffement climatique (avec plus de 42 fausses alertes depuis le siècle dernier nous prédisant que nous finirions les pieds dans l’eau, par exemple d’après Al Gore en 2000, depuis 2008 nous avons les pieds dans l’eau) alors que la température, en fait, baisse. Et que le glaçon qui fond fait baisser le niveau du Whisky à la base, pas monter. https://www.vice.com/en/article/93ynm5/scientists-studying-temperature-at-which-humans-spontaneously-die-with-increasing-urgency

 

Et tous ces gens, ce sont les mêmes qui envoient des milliards et des armes aux Néo Nazis en Ukraine qui commettent un génocide au Donbass depuis 8 ans, refusent de reconnaître ou même de regarder les preuves de leurs exactions amenées par la Russie, prétendent que l’Ukraine est en train de gagner alors qu’ils prennent la peignée du millénaire, ignorent la conscription des jeunes ukrainiens de 18 ans et même maintenant les femmes, et plus précisément aujourd’hui : ignorent la reconnaissance par le Département de la Défense US qu’ils ont bel et bien 46 laboratoires de recherches biologiques en Ukraine, ou encore, toujours aujourd’hui la diffusion par le média @izvestia à 16h10 d’un document indiquant que le président Ukrainien Zelensky a demandé de détruire les documents liés au laboratoire Metabiota qui appartient au fils de Joe Biden (traduction anglaise proposée sur le fil de @bioclandestine).

 

Pour mémoire, c’étaient les mêmes qui nous avaient raconté sans avoir enquêté que le Covid était du à une mésalliance entre une chauve souris qui avait parcouru plusieurs centaines de kilomètres et un pangolin (étonnament je n’en retrouve plus la trace, mais j’ai vu passer cette version dans un média mainstream), mais ok, ça ce n’était pas aujourd’hui.

Pour reprendre juste sur ce qui nous est remonté aujourd’hui…

Même eux ne sont pas fichus d’éviter le Covid selon leur propre test de carnaval, et c’est eux que nous devrions écouter ?

Bande de guignols.

Et je vous passe Biden et ses crayons.

 

Et puis pour bien nous confirmer que ce n’est pas un accident si besoin était, les censeurs de la toile ne parviennent pas à stopper la vidéo en caméra cachée de Klaus Schwab, qui confirme son influence :

https://www.infovaccin.fr/klaus-schwab-se-vantant-de-son-influence

A ce stade, vu ce qu’il décrit dans son livre, et cette influence qu’il a reconnu ici, il aurait quand même beaucoup de chance que tout se passe comme il l’a prédit sans qu’il ait utilisé cette influence dont il se vante ?

Evidemment qu’à ce stade, c’est statistiquement impossible qu’il soit une simple Madame Irma. Et il suffit de creuser moins d’une heure pour retrouver les liens financiers (Gates, CDC, OMS, Moderna, Pfizer, GAVI…) ou leurs propres écrits (Roadmap Européenne, Attali, « Le Grand Reset », Event 201…), voire les entendre s’en vanter. Et de regarder leurs actions effectives et paroles pour comprendre que ce n’est pas une théorie du complot, c’est une réalité du complot (oui parce que ce qui se passe depuis deux ans, il y a bien des gens qui ont agi pour…).

 

Mais les théoriciens de la coïncidence, qui dorment encore à ce stade, ne se réveilleront pas forcément si on leur présente les choses par cet angle et aussi abruptement.

Et en attendant, les maffieux continueront à avancer leur agenda dément (oui le mot n’est pas exagéré, vous le verrez vite en investiguant ce qu’ils racontent) tant que nous ne bougerons pas tous.

Cela commence par chacun de nous. Cela commence par vous.

 

Déferlons ensemble pour réveiller ceux qui dorment encore.

Avec des faits, des sources, des dates, vérifiés.

Au rythme qu’ils sont prêts à encaisser, et sous les angles qu’ils sont prêts à entendre.

Peut-être en commençant par des questions précises, pour les laisser trouver la vérité par eux-mêmes « Toi qui as l’air de savoir, de combien mes chances de ne pas avoir le Covid augmentent si je me fais ‘vacciner’ ? ». Et attendez une semaine.

 

Je ne sais pas comment vous allez réussir, mais les Chinois disent qu’un voyage d’un millier de miles commence par un premier pas.

Prenez du temps, programmez ce temps, si vous en ressentez le besoin apprenez avec nos équipes ou d’autres comment réveiller, continuez de faire grandir la pression qui déjà les fait tituber.

 

On ne peut pas leur faire confiance ?

Expliquons-le. Prouvons-le.

C’est plus facile, rien qu’avec l’actualité, et c’est un premier pas.

 

A bientôt dans les « tranchées ».

 

 

 

 

 

 

Date de Publication :
18 juillet 2022
Dernière mise à jour :
18 juillet 2022

Faites un don à la Ligue

Même la plus modeste des contributions fait la différence chaque jour. Aidez-nous à combattre pour vos libertés.

Découvrez une newsletter différente

Suivez à travers notre action une actualité qui vous concerne.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Tous droits réservés (R) 2001-2022