Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations
frafsqarhyazeubebgcazh-CNzh-TWhrcsdanlenettlfiglkadeelhtiwhihuisidgaitjakolvltmkmsmtnenofaplptrorusrskslesswsvthtrukurvicyyi

Remerciements de Jean-Pierre Eudier pour le 10 Décembre

Suite à l'action du 10 décembre, le président de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations remercie et encourage les personnes qui ont participé à cette action historique ou contribué à son succès, ainsi que toutes les personnes que cette action a touché.

Ce qui s’est passé ce 10 décembre 2022, jour du 70 ème anniversaire de la déclaration des Droits de l’Homme, évoque d’abord pour moi « l'union dans la différence » titre d’un livre de Michel de Certeau publié en 1969.

Depuis 3 ans, nos gouvernements et nombre de médias qui nous manipulent nous ont bombardés d’informations aussi mensongères que contradictoires pour nous soumettre à un nouvel ordre social mondialiste dont nous ne voulons pas.

« L’idée même que les humains ont une âme ou un esprit et qu’ils ont le libre arbitre, et que personne ne sait ce qu’il se passe à l’intérieur de moi, et donc que quoique je choisisse, aux élections ou au supermarché, c'est mon libre arbitre. C’est fini. Le libre arbitre, c'est fini » Yuval Noah Harari

Pour Yuval Noah Harari, conseiller de Klaus Schwab : « Le covid est essentiel, il convainc d’accepter la surveillance biométrique »

On constate en effet que la vaccination universelle et indifférenciée, outil de santé publique généreux dans l’esprit mais paradoxal dans sa forme – sécurité, innocuité, nécessité sont paradoxales -, a été détournée par des terroristes en col blanc pour en faire une arme de destruction de la démocratie, de la santé, de l’économie, de la société et de la famille.  

L’obligation vaccinale est, sinon la clé de voute qui permet la mise en place de ce système de surveillance et d’asservissement qui nous menace, un des outils parmi d’autres comme la 5G, les compteurs « intelligents », la vidéosurveillance permanente et tant d’autres outils d’apparence anodine qui envahissent notre espace insidieusement depuis des décennies mais plus ouvertement depuis les confinements de 2020.

Ce qui s’est passé ce 10 décembre me rappelle les poilus de Verdun qui ont survécu au déluge de feu de l’artillerie adverse aux premiers jours de l’offensive en février 1916. Après avoir sauté de trous d’obus à des mares de boue et de sang pendant des jours et des nuits, ils se sont levés et ont fait face courageusement à l’envahisseur avec leurs pelles comme seule arme. Ils n’ont pas renoncé.

Certes la violence de l’agression n’est pas la même, mais la finalité reste la même. Détruire, détruire, selon l’adage « Ordo ab chao » pour faire renaître une humanité nouvelle. Nous refusons ces destructions de nos valeurs sociales et familiales héritées de nos ancêtres. Nous sommes des êtres humains, des êtres libres et nos choix de santé sont souverains.

L'altérité est socialement utile et nécessaire, mais aujourd’hui nous devons faire face à une religion mondialiste universaliste qui, au-delà de ce que la Science a érigé en dogme infaillible, nous invite à laisser nos égos de côté et à nous unir harmonieusement.

Nous en sommes là, la crise actuelle a ébranlé les certitudes, les traditions reçues, les évidences apprises, et nous emporte toujours, dans le désir de "ce que nous ignorons", vers d'autres rencontres, d'autres lieux, d'autres moments, dans une sorte de nécessité du voyage, d'une obligation d'aller toujours plus loin.

Celles et ceux qui ont entrepris de se rejoindre le 10 décembre ont affirmé leur appartenance à l’humanité pour faire, dans la différence, l'expérience de l'union avec ceux qu'ils rencontrent.

Que ces rassemblements des forces en ce 10 décembre se consolident et fassent de nos unions, une ligue, un alliage noble et non un amalgame toxique.

Courage, humanité, altruisme, empathie et solidarité ont été les valeurs partagées au cours de cette journée. Ceci doit rester notre devise.

Je salue Perpignan, Grenoble, le 77 , ADP TV qui ont été à l’initiative de cet évènement.

Je salue ici le travail des collectifs, du Nord au Sud, d’Ouest en Est, jusqu’au plus profond de l’hexagone et au-delà de nos frontières parfois, tous ceux que je connais personnellement et aussi ceux que je ne connais pas encore, la Ligue et moi-même leur témoignons notre reconnaissance pour le travail accompli et j’invite à redoubler de vigilance.

Je salue ces parents si courageux qui ont témoigné malgré une douleur incommensurable d’avoir perdu un être cher, mort au champ d’honneur, et ce pour que cela n’arrive pas à d’autres.

Je salue ici, Cécile et son équipe du Dosumani, qui ont appelé les victimes physiques à témoigner au côté des victimes sociales que sont les professionnels suspendus et tous les médias qui nous ont rejoints.

Toutes les victimes, physiques et sociales se sont sacrifiées et méritent notre profond respect et notre soutien.

Il reste beaucoup de chemin à parcourir, il faut beaucoup d’énergie pour transformer le plomb en or, faisons le voyage ensemble.

Continuons dans cette voie, participons, proposons, réfléchissons, créons, liguons-nous, construisons ensemble et coordonnons-nous encore pour devenir encore plus efficaces dans notre combat.

Jean-Pierre Eudier

Date de Publication :
13 décembre 2022
Dernière mise à jour :
13 décembre 2022

Faites un don à la Ligue

Même la plus modeste des contributions fait la différence chaque jour. Aidez-nous à combattre pour vos libertés.

Découvrez une newsletter différente

Suivez à travers notre action une actualité qui vous concerne.

Tous droits réservés (R) 2001-2022